GRÉCO JULIETTE (1927- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Je suis comme je suis »

Juliette Gréco naît le 7 février 1927 à Montpellier, d'un père corse et d'une mère bordelaise. De son enfance, elle dira qu'elle fut « misérable côté cœur, dorée côté confort ». Son père quitte très tôt le foyer, et elle se voit confiée, avec sa sœur aînée Charlotte, à ses grands-parents maternels. Sa mère s'installe à Paris avec ses filles. Toutes les trois ont pour habitude de descendre dans la propriété familiale de Dordogne pendant les vacances.

Le 9 septembre 1943, sa mère, résistante, est arrêtée à Périgueux. Juliette et sa sœur décident de regagner Paris, mais, peu de temps après leur arrivée dans la capitale, Charlotte est arrêtée. À son tour, Juliette est emprisonnée à la prison de Fresnes. Elle n'y reste qu'un mois et, une fois relâchée, elle demande assistance à Hélène Duc, son ancien professeur de français, qui loge tout près de Saint-Germain-des-Prés, dans une pension de famille du quartier Saint-Sulpice. Elle échoue au concours d'entrée au Conservatoire et devient figurante à la Comédie-Française, où Jean-Louis Barrault monte Le Soulier de satin de Paul Claudel.

Sa mère et sa sœur reviennent des camps de concentration. Dès 1945, sa mère s'engage comme officier de marine dans le corps expéditionnaire français en Indochine. Juliette et sa sœur, restées seules à Paris, fréquentent le bar du Pont-Royal, point de ralliement de Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Albert Camus, Maurice Merleau-Ponty... Jean Tardieu lui propose de participer à une série d'émissions de radio. En 1946, au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse, Juliette Gréco fait ses débuts de comédienne dans Victor, ou les Enfants au pouvoir, de Roger Vitrac.

Juliette Gréco, toujours accompagnée de son alter ego Anne-Marie Cazalis, hante les nuits de Saint-Germain-des-Prés. En Boris Vian, Gréco trouve un frère, qui tendrement lui réapprendra à parler et à espérer.

Une fin de nuit, cherchant à récupérer son manteau, elle découvre une longue cave voûtée qui deviendra sous son impulsion Le Tabou, un club privé où le monde enti [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain POULANGES, « GRÉCO JULIETTE (1927- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/juliette-greco/