LADOUMÈGUE JULES (1906-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Athlète français né le 10 décembre 1906 à Bordeaux, Jules Ladoumègue obtint la médaille d'argent du 1 500 mètres aux jeux Olympiques de 1928, fut quatre fois champion de France, dix-neuf fois international, six fois recordman du monde. Il fut le plus populaire champion national de l'entre-deux-guerres et aussi un des meilleurs athlètes français de tous les temps. Et pourtant sa carrière fut interrompue pour professionnalisme le 4 mars 1932, à quelques semaines seulement des jeux de Los Angeles pour lesquels il était le grand favori du 1 500 mètres. Merveilleux coureur à la foulée d'une ampleur exceptionnelle (2,10 m), il préférait de beaucoup l'affrontement avec le chronomètre à la lutte d'homme à homme. C'est ainsi qu'il établit six records du monde, dont deux (1 500 m en 3 mn 49,2 s et mile en 4 mn 9,2 s) demeurent parmi les plus belles réussites de l'athlétisme.

Jules Ladoumègue

Jules Ladoumègue

photographie

Jules Ladoumègue, athlète brillant et héros romantique du sport français des années 1930. 

Crédits : RIA Nowosti/ AKG

Afficher

—  Jean-François RENAULT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LADOUMÈGUE JULES (1906-1973)  » est également traité dans :

AMSTERDAM (JEUX OLYMPIQUES D') [1928] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 514 mots

Dans le chapitre « 2 août »  : […] Dans le 1 500 mètres, Jules Ladoumègue (vingt-deux ans) est pris dans la tenaille finlandaise. Il porte une attaque dans le dernier tour, dépasse Eino Purje, semble devoir s'imposer, mais Harri Larva surgit, refait le terrain perdu, dépasse Ladoumègue à 40 mètres de l'arrivée et remporte la course (3 min 53,2 s, record olympique) . Le Français est deuxième (3 min 53,8 s), Purje troisième, loin des […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES

  • Écrit par 
  • Jean DURRY, 
  • Pierre LAGRUE, 
  • Alain LUNZENFICHTER
  • , Universalis
  •  • 15 081 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « 1928. Amsterdam »  : […] Une flamme, allumée à Olympie, jaillit d'une gigantesque vasque. Elle symbolise l'harmonie dans laquelle 3 014 sportifs (dont 290 femmes), représentant 46 pays, vont se mesurer dans 109 épreuves et 15 sports, du 17 mai au 12 août. Les femmes sont pour la première fois autorisées à participer à quelques épreuves d'athlétisme. L'Américaine Elizabeth Robinson, lauréate du 100 mètres, est la première […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-François RENAULT, « LADOUMÈGUE JULES - (1906-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-ladoumegue/