STRICK JOSEPH EZEKIEL (1923-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cinéaste indépendant américain, Joseph Ezekiel Strick est demeuré célèbre pour avoir porté à l'écran, en 1967, le roman de James Joyce Ulysses. Si le film reçut une nomination pour l'oscar du meilleur scénario tiré d'un autre médium, il n'en subit pas moins diverses déconvenues : interruption de la projection au festival de Cannes, censure en Irlande, en raison de sa fidélité au langage explicite et au contenu sexuel voulus par l'écrivain irlandais.

Né le 6 juillet 1923 à Braddock, en Pennsylvanie, Joseph Ezekiel Strick étudie la physique à l'université de Californie sur le campus de Los Angeles, avant de s'enrôler, en 1941, dans l'armée américaine, où il travaille comme photographe dans l'U.S. Air Force. À l'aide d'une caméra provenant d'un surplus militaire, il tourne ses premières images et réalise un court documentaire sur les culturistes californiens intitulé Muscle Beach (1948). Strick se fait par la suite remarquer grâce à trois films : The Savage Eye (1960), qui mêle à l'histoire d'une jeune femme divorcée des scènes à caractère documentaire tournées à Los Angeles, The Balcony (1963), une adaptation du Balcon (1956) de Jean Genet, et Tropic of Cancer (1970, Tropique du Cancer), qui porte à l'écran le roman d'Henry Miller. Après Ulysses, Joseph Strick décroche en 1971 l'oscar du meilleur court-métrage documentaire avec Interviews with My Lai Veterans (1971), dans lequel il relate les expériences d'anciens soldats présents lors du massacre de civils vietnamiens par les troupes américaines en 1968. Le cinéaste tourne ensuite, entre autres films, Road Movie (1974), dans lequel une prostituée se fait maltraiter durant un périple à travers les États-Unis, et une nouvelle adaptation de James Joyce, A Portrait of the Artist as a Young Man (1977). Parallèlement à sa carrière de cinéaste, Joseph Strick fut aussi un homme d'affaires prospère, et l'inventeur d'un simulateur de mouvement à six axes destiné aux parcs de divertissement. Il est mort le 1er juin 2010 à Paris.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« STRICK JOSEPH EZEKIEL - (1923-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-ezekiel-strick/