PACHECO JOSÉ EMILIO (1939-2014)

Poète, auteur d’ouvrages de fiction et d’essais, le Mexicain José Emilio Pacheco écrivit au début de sa carrière des vers qui recouraient à une imagerie surréaliste et symbolique pour aborder des sujets brûlants tels que la pollution, la pauvreté et la bureaucratie gouvernementale, avant d’adopter une approche plus simple, plus directe à l’appui de sa conception de l’histoire comme série cyclique d’événements qui ne cessent de hanter l’humanité. L’ensemble de son œuvre fut couronné en 2009 par le prix Cervantès, la plus haute récompense dans le domaine des lettres hispaniques.

José Emilio Pacheco naît le 30 juin 1939 à Mexico. Alors qu’il est étudiant à l’université nationale autonome du Mexique, il écrit plusieurs pièces de théâtres, qui ne seront jamais publiées, et dirige la rédaction (1957-1958) du supplément littéraire de la revue Estaciones. Sa première œuvre à paraître est un recueil de nouvelles, La sangre de Medusa (1958), qui dénote l’influence de Jorge Luis Borges. Los elementos de la noche (1963) regroupe ses poésies et ses essais publiés dans des périodiques entre 1958 et 1962. Les vers d’El reposo del fuego (1966) sont une méditation sur un monde en décomposition et le roman Tu mourras ailleurs (Morirás lejos, 1967) décrit les massacres commis contre les Juifs à travers les siècles. Certains poèmes de No me preguntes cómo pasa el tiempo (1969) révèlent un désir nostalgique de revivre le passé, parfois associé à une ironie subtile, tandis que ceux d’Islas a la deriva (1976) sont une réinterprétation de l’histoire et de la mythologie. Suivront, entre autres, Ayer es nunca jamás (1978), Desde entonces : poemas, 1975-1978 (1980) et Siglo pasado (desenlace) : poemas, 1999-2000 (2000). Il meurt à Mexico le 26 janvier 2014.

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Autres références

«  PACHECO JOSÉ EMILIO (1939-2014)  » est également traité dans :

AMÉRIQUE LATINE - Littérature hispano-américaine

  • Écrit par 
  • Albert BENSOUSSAN, 
  • Michel BERVEILLER, 
  • François DELPRAT, 
  • Jean-Marie SAINT-LU
  •  • 16 331 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La poésie »  : […] de Relaciones (1971-1973, Relations, in Silence des yeux), à Anunciaciones (1985). Le Mexicain José Emilio Pacheco, né en 1939, auteur de El silencio de la luna, et de Islas a la deriva (1976), est également romancier (Las batallas en el desierto [1981, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-litterature-hispano-americaine/#i_55906

Pour citer l’article

« PACHECO JOSÉ EMILIO - (1939-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-emilio-pacheco/