WOOD L'AINÉ JOHN(1704 env.-1754)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte et urbaniste anglais, né vers 1704 dans le Yorkshire ( ?), mort le 23 mai 1754 à Bath, dans le Somerset.

Après avoir participé à la construction de l'ensemble Cavendish-Harley à Londres, John Wood s'installe en 1727 à Bath où il réalise son premier grand projet urbain : les promenades nord et sud (1728). C'est lui qui fixera le nouveau visage de la ville d'eau : Queen Square (1728-1735), Prior Park (1735-1748), Royal Mineral Water Hospital (1738), Royal Circus (achevé après sa mort, en 1764, par son fils John Wood II), Royal Crescent (1767-1775, réalisé par le fils John Wood le Jeune d'après les plans du père). Transformée par la suite en école, la villa palladienne de Prior Park était à l'origine la résidence de Ralph Allen, principal mécène de Wood et fournisseur de la pierre de Bath (calcaire oolithique).

Les édifices conçus par John Wood l'Aîné présentent de remarquables exemples d'architecture palladienne, mais il s'est également rendu célèbre pour ses projets d'urbanisme. Parmi les édifices importants hors de Bath citont les Bourses de Bristol (1740-1743) et de Liverpool (1748-1755, réalisée avec son fils). Son ouvrage Description of the Exchange at Bristol (1745) sera réimprimé en 1969. John Wood travaille également au projet du canal Bath-Bristol et à la restauration de la cathédrale de Llandaff (à partir de 1735), qui appartient aujourd'hui à la ville de Cardiff.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  WOOD L'AINÉ JOHN (1704 env.-1754)  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La suprématie palladienne (1710-1760) »  : […] Le palladianisme est un mouvement original et complexe qui résulte de la conjonction d'un moment très particulier de l'histoire politique anglaise et d'un style dûment revendiqué et orchestré par un groupe de nobles grands propriétaires et d'architectes, et qui s'applique à un type déterminé de bâtiments : la country house . La dynastie hanovrienne amène un certain équilibre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-architecture/#i_94159

Pour citer l’article

« WOOD L'AINÉ JOHN(1704 env.-1754) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-ier-wood/