GLENN JOHN HERSCHEL (1921-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 20 février 1962, dix mois après le vol historique du Soviétique Iouri Gagarine, John Glenn devient le premier Américain à graviter autour de la Terre.

John Glenn

John Glenn

Photographie

Le 20 février 1962, dix mois après le vol du Soviétique Iouri Gagarine, John Glenn devient le premier Américain à graviter autour de la Terre, à bord de la capsule Mercury Friendship-7. 

Crédits : NASA

Afficher

John Herschel Glenn, Jr. naît le 18 juillet 1921 à Cambridge, dans l'Ohio. Il effectue ses études primaires et secondaires à New Concord (Ohio), où il devient bachelor ès sciences. En mars 1942, il entre au Naval Aviation Cadet Program et est affecté l'année suivante dans le corps des Marines. Après une période d'entraînement, il rejoint le 155e escadron de chasse des Marines aux îles Marshall. Il effectue 59 missions de combat aérien jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, aux commandes d'avions F4U Corsair. Après la guerre, il rejoint le 218e escadron de chasse des Marines, qui assure les patrouilles le long de la frontière du nord de la Chine ; il est aussi affecté sur la base de l'île de Guam. Entre juin 1948 et décembre 1950, il est instructeur au centre d'entraînement de Corpus Christi (Texas) puis au centre d'entraînement à la guerre amphibie de Quantico (Virginie). Durant la guerre de Corée, il effectue 63 missions de combat aérien, notamment à bord de chasseurs F-86 Sabrejet, abattant trois MiG au cours des neuf derniers jours du conflit. La guerre de Corée terminée, il est affecté à l'école des pilotes d'essais de l'aéronavale à Patuxent River (Maryland). Le 16 juillet 1957, il établit sur un avion F8U Crusader le record de vitesse entre Los Angeles et New York, villes qu'il relie en 3 heures et 23 minutes, à la vitesse moyenne de 1 164,39 km/h (Mach 1,1) : il s'agit de la première traversée des États-Unis réalisée à vitesse supersonique. Entre novembre 1956 et avril 1959, il est affecté au bureau de l'aéronautique de la Navy, à Washington. Pendant cette période, il suit aussi des cours à l'université du Maryland.

En 1959, John Glenn se porte candidat au programme de vols habités que vient de décider la NASA (programme Mercury). Le 2 avril, il est affecté au Space Task Group de la NASA à Langley (Virginie), qui est transféré e [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

Classification


Autres références

«  GLENN JOHN HERSCHEL (1921-2016)  » est également traité dans :

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « 1957-1966 : le prestige des grandes premières soviétiques »  : […] La rivalité qui a pris naissance entre les deux superpuissances avec la guerre froide va dès lors trouver un terrain de prédilection avec la conquête de l'espace. L'affrontement politique, scientifique, technologique et médiatique que va revêtir ce nouveau domaine est moins risqué que l'affrontement militaire, pour lequel s'amoncellent, de part et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-pionniers-a-la-fin-de-la-guerre-froide/#i_32921

Pour citer l’article

Jacques VILLAIN, « GLENN JOHN HERSCHEL - (1921-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-herschel-glenn/