KAWALEROWICZ JERZY (1922-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'un des plus grands cinéastes polonais, Jerzy Kawalerowicz est né le 19 janvier 1922, en Galicie (aujourd'hui en Ukraine) d'un père arménien et d'une mère d'origine française. Il a appartenu à « l'école polonaise » qui compte Andrzej Wajda, Andrzej Munk, Kazimierz Kutz ou Wojciech J. Has. Il a connu la notoriété internationale pour son film Train de nuit, au festival de Venise en 1959, et obtenu le prix spécial du jury du festival de Cannes en 1961 pour Mère Jeanne des Anges, puis une nomination aux oscars pour Pharaon (1965).

Après des études interrompues par la guerre, Jerzy Kawalerowicz participe à la Résistance. À partir de 1945, il est étudiant en histoire de l'art à l'Académie des beaux-arts de Cracovie. Il suit également les cours de l'Institut du cinéma de Cracovie. En 1946, il devient assistant metteur en scène (notamment pour La Dernière Étape, réalisé en 1947 par Wanda Jakubowska). S'il commence sa carrière en période de réalisme socialiste, son œuvre se caractérise par une extrême hétérogénéité de sujets et de styles.

Il débute comme réalisateur en 1951 (Le Moulin du village) et tourne jusqu'à son dernier film, en 2001, dix-sept longs-métrages. En 1955, il devient le directeur de KADR (qui s'illustre en 1957 avec Kanal d'A. Wajda), une société de production dont il a assuré continûment (à l'exception des années 1968-1972) la responsabilité artistique et dont l'activité cinématographique perdure. Il est l'initiateur, le co-fondateur et le premier président de l'Association des cinéastes polonais de 1966 à 1978. Il a enseigné dans la célèbre École de cinéma de Lodz depuis 1980. Enfin, il a toujours été le scénariste de ses films, généralement adaptés de la littérature polonaise (mais Pourquoi ? vient de Léon Tolstoï), souvent avec l'aide du romancier et cinéaste Tadeusz Konwicki.

Son œuvre, qui ne s'offre pas à la critique sous l'aspect du cinéma ouvertement politique de Wajda, a été diversement accueillie en France. E [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Suzanne LIANDRAT-GUIGUES, « KAWALEROWICZ JERZY - (1922-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerzy-kawalerowicz/