JEAN V LE MAGNANIME (1689-1750) roi de Portugal (1706-1750)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi de Portugal (1706-1750), né le 22 octobre 1689 à Lisbonne, mort le 31 juillet 1750 à Lisbonne.

Lorsque Jean V devient roi de Portugal à la mort de son père Pierre II (1683-1706), le pays est déjà impliqué dans la guerre de succession d'Espagne (1702-1714). Le souverain consent à signer la paix avec la France en 1713 (traité d'Utrecht) et avec l'Espagne l'année suivante (traité de Rastatt). Ainsi, exception faite de la fulgurante campagne contre les Turcs, le pays va connaître, sous le règne de Jean V, une ère de paix relative et de prospérité. L'afflux de l'or et des diamants de la colonie portugaise du Brésil permet au roi de s'affranchir de toute dépendance financière par rapport aux Cortes (parlement national bicaméral), ce qui ajoute encore au faste et à la puissance de la couronne.

Malgré les initiatives de Jean V le Magnanime pour reconstituer la marine de guerre et stimuler les secteurs de l'industrie et du bâtiment, sa conduite des affaires publiques ne brille guère par son dynamisme. Parallèlement, grâce à son immense richesse, Jean V peut rivaliser avec la magnificence des autres cours européennes. Protecteur de la culture, des sciences et des arts, il subventionne plusieurs bibliothèques et fonde, outre l'Académie royale d'histoire (1720), de nombreux monuments (musée d'Histoire naturelle, musée d'Architecture). Dépensant sans compter en faveur de l'Église, il entend accroître le prestige religieux de sa cour, et ce, en dépit du conflit durable avec la papauté que ses efforts suscitent.

Malade à la fin de sa vie, Jean V abandonne la gestion du pays aux ecclésiastiques. Son fils Joseph Ier lui succède en 1750.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  JEAN V LE MAGNANIME (1689-1750) roi de Portugal (1706-1750)  » est également traité dans :

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 037 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Renaissance et baroque »  : […] La peinture de thèmes religieux continua par la suite à subir l'influence flamande, et nombreux furent les achats de panneaux faits en Flandres où le comptoir portugais, transféré de Bruges à Anvers en 1499, connaissait le développement le plus grand grâce à l'afflux des marchandises venant de l'Orient. Frère Carlos et Francisco Henriques sont deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_35593

Pour citer l’article

« JEAN V LE MAGNANIME (1689-1750) - roi de Portugal (1706-1750) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-v-le-magnanime/