LUSTIGER JEAN-MARIE (1926-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Singulière destinée que celle d'Aaron Lustiger, né à Paris le 17 septembre 1926, petit-fils d'un rabbin polonais du même nom, fils de commerçants juifs du XVIIIe arrondissement de Paris et devenu, le 2 février 1981, archevêque de Paris ! Cette singularité ne quittera pas une personnalité hors du commun, admirée par les uns, contestée par les autres, que les médias chouchouteront jusqu'à sa mort, à Paris, le 5 août 2007.

Les parents d'Aaron et de sa sœur Arlette ne fréquentent pas la synagogue, mais ils éprouvent une vive conscience de leur identité juive. Ils auront à cœur de la transmettre à leurs enfants en même temps que le goût du travail intellectuel. Aaron fait de brillantes études au lycée Montaigne à Paris et apprend à jouer du piano avec un professeur chez qui il découvre l'Ancien et le Nouveau Testament. En 1937, à la faveur d'un séjour en Allemagne dans une famille protestante, l'adolescent fait un pas de plus vers la foi chrétienne. À tel point que, le 25 août 1940, à Orléans où la famille Lustiger a dû se replier, Aaron reçoit le baptême en même temps que sa sœur. Il ajoute alors à son prénom ceux de Jean et de Marie. Le jeune chrétien ne renie pas pour autant son identité juive. Bien au contraire, il la revendiquera haut et fort toute sa vie, sans se soucier des protestations qu'il suscite, aussi bien dans la communauté juive que dans le monde catholique.

Mais le drame n'est pas loin. Les lois antisémites du régime de Vichy contraignent Jean-Marie et Arlette Lustiger à vivre cachés à Orléans, tandis que leurs parents, qui poursuivent leurs activités, portent l'étoile jaune. Leur mère, Gisèle, qui continue de tenir une petite mercerie à Paris, est arrêtée le 10 septembre 1942 et déportée à Auschwitz. Elle y meurt un an plus tard. Leur père, quant à lui, furieux du baptême de son fils et de sa fille, tente par tous les moyens, en 1945, de les faire annuler. En vain.

Commence alors la longue marche qui conduira le jeune converti jusqu'aux plus hautes charges au sein de l'

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : journaliste-écrivain, président du Centre national de la presse catholique

Classification

Pour citer l’article

Jean-Claude PETIT, « LUSTIGER JEAN-MARIE - (1926-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-lustiger/