LECOMTE JEAN (1898-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jean Lecomte a entièrement consacré sa vie scientifique à la recherche dans le domaine de l'infrarouge.

En décembre 1919 Jean Lecomte entre à la Sorbonne au laboratoire de recherches physiques, alors dirigé par Gabriel Lippman, bientôt remplacé par Aimé Cotton. Il y brigue une place de travailleur libre, car de famille très aisée, il ne demande pas de salaire et veut simplement effectuer un travail de recherches correspondant à ses goûts et à ses aptitudes. Cette situation se prolonge jusqu'à la création, en 1939, du C.N.R.S., issu de la transformation et de la fusion d'autres organismes, qui lui accorde le titre de maître de recherches.

Dès son entrée à la Sorbonne, Lecomte propose à Gabriel Lippman l'étude du spectre infrarouge. Ce domaine électromagnétique était, en effet, l'objet de recherches poussées en Allemagne et, dans une moindre mesure, aux États-Unis. Jean Lecomte avait pressenti les développements considérables que l'on pouvait attendre de ces études et l'intérêt de les implanter en France où elles étaient alors inconnues. Cinq ans après ses débuts, en 1924, Jean Lecomte soutient sa thèse de doctorat d'État sur « les spectres infrarouges des molécules organiques ».

Durant ce court laps de temps, partant de rien, il construit un spectromètre infrarouge dont la réalisation demanda des prodiges d'ingéniosité et d'adresse. Dès cette époque héroïque, on interpréta correctement les spectres d'absorption infrarouges comme correspondant aux mouvements des atomes à l'intérieur des molécules, mais cette interprétation restait plutôt qualitative. C'est le développement de la mécanique quantique, vers 1926, qui fournit les bases théoriques nécessaires à une interprétation quantitative.

À peu près en même temps, la découverte de l'effet Raman, en 1928, apporta une technique complémentaire dans l'étude de ces mêmes phénomènes. Cette année-là, Jean Lecomte a édité son premier ouvrage, Le Spectre infrarouge ; celui-ci représente alors la somme de toutes les connaissances acquises dans [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., responsable d'un service de recherche au département de recherches physiques à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Pour citer l’article

Josette VINCENT, « LECOMTE JEAN - (1898-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-lecomte/