PILLEMENT JEAN-BAPTISTE (1728-1808)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La formule du paysage que l'on pourrait appeler préromantique eut un tel succès dans les trente dernières années de l'Ancien régime que l'on trouve toute une floraison de peintres adonnés à ce genre non seulement à Paris, mais dans beaucoup de centres provinciaux : Charles de Lacroix à Marseille, Jean-Baptiste Lallemand à Dijon. Jean-Baptiste Pillement, né et mort à Lyon, est parmi les plus remarquables et les plus doués de ces artistes mineurs.

Pillement est un décorateur dont l'œuvre se trouve très dispersée du fait de ses voyages ; il faut aller la chercher dans des châteaux répandus à travers toute l'Europe, de Queluz au Portugal à Schönbrunn en Autriche. C'est peut-être dans la série de dessus de portes exécutés pour Schönbrunn entre 1760 et 1770 que l'on trouverait la meilleure expression de son talent : paysages accidentés, quelque peu irréels, que viennent animer de menues figures peintes avec prestesse ; l'usage délibéré de tonalités bleuâtres peut faire penser à Boucher, mais avec une imagination plus grêle, moins riche en accidents pittoresques. Rien d'étonnant à cela, car la source est visiblement la même : c'est en étudiant les paysagistes hollandais du xviie siècle comme Berchem, dont les œuvres ont été collectionnées avec passion par tous les amateurs du xviiie siècle, que Pillement a mis au point son répertoire et ses formules. Sans sortir de genres considérés comme secondaires, le paysage et le dessin décoratif, Pillement a utilisé toutes les techniques : l'huile, mais aussi le pastel et l'aquarelle, dont les effets de transparence conviennent particulièrement à son style.

—  Georges BRUNEL

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres, conservateur des objets d'art des églises de la Ville de Paris

Classification

Pour citer l’article

Georges BRUNEL, « PILLEMENT JEAN-BAPTISTE - (1728-1808) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-pillement/