HEYROVSKY JAROSLAV (1890-1967)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste tchèque, Jaroslav Heyrovsky reçut le prix Nobel de chimie en 1959 pour sa découverte de la polarographie.

Né à Prague, où il passa sa vie, Heyrovsky était le fils d'un professeur de droit de l'université Charles de Prague. Il est diplômé de cette même université en 1910, année où il vient à Londres et travaille avec Ramsey et Donnan. En 1920, il est assistant à l'Institut de chimie analytique de Prague puis professeur de chimie physique en 1926. En 1950, il est devenu directeur de l'Institut de polarographie de l'Académie des sciences de Tchécoslovaquie nouvellement créé.

Heyrovsky a inventé une méthode électrochimique d'analyse chimique et d'étude des réactions aux électrodes : c'est la polarographie. Initialement, elle utilisait une électrode particulière, dite à gouttes de mercure, formée par les gouttes de ce métal se détachant à intervalles réguliers d'un capillaire de verre. La polarographie a été à l'origine du développement de méthodes électrochimiques d'une très grande variété que l'on rassemble aujourd'hui sous le nom de voltampérométrie.

—  Robert ROSSET

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, professeur à l'École supérieure de physique et de chimie industrielles, Paris, ingénieur, École supérieure de physique et de chimie industrielles

Classification


Autres références

«  HEYROVSKY JAROSLAV (1890-1967)  » est également traité dans :

POLAROGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 3 101 mots
  •  • 6 médias

La polarographie est une méthode électrochimique d'analyse, inventée en 1922 par Jaroslav Heyrovsky, de l'université Charles de Prague. Pour sa découverte, il reçut le prix Nobel de chimie en 1959 en raison des possibilités très variées de cette méthode tant en chimie minérale qu'en chimie organique, qu'il s'agisse d'analyse chimique ou d'études […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polarographie/#i_27655

Pour citer l’article

Robert ROSSET, « HEYROVSKY JAROSLAV - (1890-1967) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaroslav-heyrovsky/