BALLARD JAMES GRAHAM (1930-2009 )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

James Graham Ballard fut un des grands écrivains du xxe siècle et, sans nul doute, celui qui a affirmé le plus nettement l'adéquation fine de la science-fiction avec notre époque : « Le „fait“ capital du xxe siècle est l'apparition de la notion de possibilité illimitée. Ce prédicat de la science et de la technologie appelle la vision d'un passé brutalement mis entre parenthèses – le passé n'est plus pertinent, il est peut-être mort – et celle d'alternatives innombrables offertes au présent [...]. Aucun genre ne semble plus à même d'explorer cet immense continent du possible que la science-fiction. Nulle autre forme de fiction ne possède le répertoire d'images et d'idées aptes à traiter du présent, et à plus forte raison de l'avenir » (Préface à Crash !).

Ironie du sort, c'est avec Empire du soleil (1984, porté à l'écran par Steven Spielberg en 1987), récit autobiographique et quelque peu fantasmé de son adolescence de sujet britannique à Shanghai durant la Seconde Guerre mondiale et l'occupation japonaise, que Ballard connaît la notoriété auprès du grand public. Nul doute que ces étranges années d'enfance (Shanghai, « l'un des endroits les plus extraordinaires, les plus bizarres de la planète, un endroit où tout pouvait arriver sans que rien s'y oppose jamais », puis l'internement dans un camp japonais) marqueront le jeune James. Mais sans doute pas autant que sa découverte horrifiée de l'Angleterre, en 1946 : « On eût dit un monde replié sur lui-même de petits faubourgs et de pelouses où rien jamais ne s'était passé. »

Dès l'âge de dix-sept ans, Ballard dévore Freud et Jung, puis il étudie la médecine à King's College avec le désir de devenir psychiatre. Il se passionne pour les peintres surréalistes, écrit des textes expérimentaux et s'engage dans la Royal Air Force (« Je rêvais depuis toujours de voler. Il y a chez moi une sorte de curieuse obsession qu'on doit d'ailleurs retrouver dans toute mon œuvre »). Il est envoyé dans une base d'entraînement au Canada, et c'est là qu'il découvre la science-fiction.

La première [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Denis GUIOT, « BALLARD JAMES GRAHAM (1930-2009 ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-graham-ballard/