DARMESTETER JAMES (1849-1894)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Linguiste français né le 28 mars 1849, à Château-Salins (Moselle), mort le 19 octobre 1894, à Maisons-Laffitte, près de Paris.

La thèse de Darmesteter sur la mythologie zoroastrienne (1875) constitue sa première œuvre majeure. Il commence à enseigner l'iranien ancien à l'École des hautes études en sciences sociales en 1877 et poursuit ses recherches, dont il publie les résultats dans Études iraniennes (1883). Nommé professeur au Collège de France en 1885, il se rend en Inde l'année suivante. À son retour, il publie une traduction de chansons afghanes ainsi qu'un essai remarquable sur la langue et la littérature afghanes. Sa traduction anglaise de l'Avesta, livre saint du zoroastrisme, préparée en collaboration avec L. H. Mills, paraît dans les Sacred Books of the East (vol. 4, 23 et 31, 1883-1887), édités par l'orientaliste et linguiste anglo-allemand Max Müller. Darmesteter ajoute un commentaire historique à sa traduction française, Le Zend-Avesta, 3 vol. (1892-1893). Selon lui, la première section des manuscrits de l'Avesta conservés remonte au ier siècle avant J.-C., tandis que les suivantes datent en grande partie au iiie siècle après J.-C. Il publie également les articles posthumes de son frère, Arsène Darmesteter, spécialiste de philologie française.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« DARMESTETER JAMES - (1849-1894) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-darmesteter/