SUMNER JAMES BATCHELLER (1987-1955)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biochimiste américain né à Canton (Massachusetts) et mort à Buffalo (New York). Malgré l'avis de ses professeurs qui voulaient le dissuader d'entreprendre un travail de laboratoire à cause de son invalidité (gaucher, il avait à dix-sept ans perdu son bras gauche dans un accident de chasse), il poursuit ses études de chimie à l'université de Harvard et y obtient un doctorat en 1914. Il est nommé l'année suivante maître de conférences à l'École de médecine de l'université Cornell, à Ithaca (New York), où il va effectuer toute sa carrière jusqu'à son départ en retraite en 1955.

En 1917, Sumner commence son travail sur l'isolement et la purification des enzymes ; il choisit de travailler sur l'uréase, enzyme qui catalyse la coupure de l'urée en dioxyde de carbone et en ammoniac, et qui existe en quantité notable dans les graines de « jack beans » (Canavalia ensiformis) qui vont lui servir de matière première. Après neuf ans d'un travail minutieux, Sumner obtient en 1926 de minuscules cristaux à partir d'une fraction purifiée ; il constate alors que la solution aqueuse de ces cristaux présente une très grande activité enzymatique spécifique de l'uréase et donne des tests positifs aux réactifs des protéines. Sumner vient de préparer pour la première fois une enzyme à l'état cristallisé, et cette enzyme est une protéine. Les résultats de Sumner reçoivent un accueil mitigé car l'opinion la plus répandue alors parmi les chimistes est que les enzymes ne sont pas des protéines, comme le célèbre et influent chimiste allemand Richard Willstätter (1872-1942), Prix Nobel de chimie 1915, croyait l'avoir établi, mais à tort, car les solutions d'enzymes qu'il avait utilisé étaient trop diluées pour réagir avec les réactifs des protéines. Après de vives polémiques, ce n'est qu'avec les travaux de John Howard Northrop (1891-1987) qui, dans les années 1930, isole d'autres enzymes et montre leur nature protéique, que la valeur des résultats de Sumner est reconnue. Il obtient le prix Nobel de chimie en 1946, conjointement avec Northrop et Wendell Meredith Stanley.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « SUMNER JAMES BATCHELLER - (1987-1955) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-batcheller-sumner/