LUSINCHI JAIME (1924-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jaime Lusinchi, homme politique vénézuélien, fut président de son pays (1984-1989) pendant une période de crise économique. Sa réputation de défenseur de la démocratie fut ternie par la hausse de l’inflation et par des accusations de corruption, provenant notamment de sa relation personnelle controversée avec Blanca Ibáñez, sa secrétaire, laquelle joua un rôle politique de premier plan, au point d’être considérée comme l’instigatrice cachée d’un grand nombre de nominations dans la fonction publique et de contrats gouvernementaux.

Jaime Ramón Lusinchi naît à Clarines le 27 mai 1924. Il étudie la médecine à l’Université centrale du Venezuela, à Caracas (dont il est diplômé en 1947). Au début de sa carrière politique, il soutient le parti Action démocratique dans sa lutte contre la dictature de Marcos Pérez Jiménez, activité qui lui vaut d’être arrêté et torturé en 1952. Après sa libération, il s’exile, exerçant comme pédiatre aux États-Unis notamment, sans cesser d’être actif politiquement depuis l’étranger. Il revient au Venezuela après le rétablissement de la démocratie, en 1958, et entre à la Chambre des députés, puis au Sénat, où il est un des leaders d’Action démocratique. Il est élu président de la République en décembre 1983 et prête serment au mois de février suivant.

Alors que la chute des prix du pétrole affaiblit l’économie du pays, il commence par annoncer une politique d’austérité afin de lutter contre l’accroissement de la dette extérieure, avant d’augmenter les dépenses dans le but de restaurer sa popularité. Bien qu’il bénéficie encore d’un large soutien populaire au moment où il quitte la présidence, il est contraint, avec Blanca Ibáñez, de fuir momentanément le pays en raison de l’aggravation de l’inflation et des accusations de fraude massive concernant ses dépenses. Les charges pour corruption qui pèsent sur lui sont abandonnées en 1997, quand une cour décrète la fin du délai de prescription. Jaime Lusinchi s’éteint le 21 mai 2014 à Caracas.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  LUSINCHI JAIME (1924-2014)  » est également traité dans :

VENEZUELA

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Véronique HÉBRARD
  • , Universalis
  •  • 14 164 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'essoufflement d'un modèle : la présidence de Jaime Lusinchi (1983-1988) »  : […] Jaime Lusinchi, candidat de l'A.D., est élu largement le 4 décembre 1983, loin devant Rafael Caldera. Le pays est dans une situation économique et financière extrêmement critique. L'hypertrophie de l'État exige de profondes réformes que les dirigeants hésitent à mettre en œuvre, du fait de leur impopularité. Lusinchi tente malgré tout de mener une politique économique d'assainissement et d'apaise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venezuela/#i_91864

Les derniers événements

4 décembre 1988 • VenezuelaÉlection du social-démocrate Carlos Andres Perez à la présidence

Carlos Andres Perez, candidat de l'Action démocratique (A.D.), le parti social-démocrate au pouvoir, est élu à la tête de l'État, où il succédera à Jaime Lusinchi, issu également de l'A.D. Il obtient 54,5 p. 100 des voix contre 41,7 p. 100 à son principal adversaire du Parti démocrate-chrétien [...] Lire la suite

4 décembre 1983 • VenezuelaÉlection de Jaime Lusinchi à la présidence de la République

Jaime Lusinchi, candidat social-démocrate de l'Action démocratique, remporte l'élection présidentielle en obtenant 52,61 p. 100 des suffrages contre 36,80 p. 100 à Rafael Caldera, ancien président de 1969 à 1975, candidat du parti social-chrétien au pouvoir, le Comité d'organisation politique [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« LUSINCHI JAIME - (1924-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaime-lusinchi/