SINGH JAGJIT (1941-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chanteur indien Jagjit Singh a excellé dans l'art du ghazal, forme musicale et poétique d'origine persane.

Jagmohan Singh naît le 8 février 1941, à Sri Ganganagar, dans le Rājputāna (État du Rājasthān, depuis l'indépendance de l'Inde, en 1949), alors dans l'Empire des Indes. Issu d'une famille sikh, il se forme auprès de maîtres de la musique classique indienne. Il interprète de nombreux ghazal, seul ou au côté de son épouse, Chitra Singh. Il enregistre une quarantaine d'albums, compose des bandes originales de film de Bollywood et se produit en concert. Jagjit Singh parvient à rendre ce chant traditionnel plus populaire et touche un public plus jeune grâce à plusieurs innovations. Il introduit en effet des techniques modernes d'enregistrement, comme le multipiste, et utilise dans ses arrangements des instruments occidentaux, comme le saxophone et la guitare aux côtés du tablā et du sitār classiques. Il traduit enfin ses chansons de l'ourdou – langue traditionnelle de cette forme poétique – vers l'hindi et le panjabi, notamment. Décoré en 2003 de la Padma Bhushan, une des plus hautes distinctions civiles accordées par le gouvernement indien, il meurt le 10 octobre 2011, à Mumbai (Bombay), en Inde.

—  Melinda C. SHEPHERD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Melinda C. SHEPHERD, « SINGH JAGJIT - (1941-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jagjit-singh/