JACQUES IV (1472-1513) roi d'Écosse (1488-1513)

Fils aîné de Jacques III, le futur Jacques IV est aux côtés des rebelles qui battent son père au Sauchieburn (1488), bataille suivie du meurtre du roi. Son rôle dans ces événements est mal connu et contesté. Malgré son jeune âge, il s'empare immédiatement du pouvoir. À l'intérieur, il continue l'œuvre de pacification de ses prédécesseurs ; le sud du pays étant calme, il cherche à imposer, non sans mal, son autorité aux Highlands et aux Îles ; en 1493, il confisque les biens du dernier seigneur des Îles. Parallèlement, il poursuit l'œuvre d'organisation monarchique, améliore la justice malgré un manque de spécialistes et de moyens financiers, prend des mesures pour encourager le commerce à un moment où la conjoncture est favorable à l'Écosse (commerce avec la Hollande et l'Espagne), développe sa puissance militaire et en particulier la marine. Si sa politique étrangère est active (il entretient des rapports avec les principales puissances), elle est longtemps prudente : l'alliance avec la France est maintenue, mais un traité de paix, le premier depuis 1328, est signé avec l'Angleterre en 1502. Mais avec Henri VIII, qui accède au trône en 1509, les rapports se tendent et la guerre éclate en 1513. La rencontre décisive à lieu le 9 septembre 1513 à Flodden où les Écossais sont battus et leur roi tué. Homme intelligent et cultivé, favorisant la vie littéraire et la médecine aussi bien que l'imprimerie et la marine, Jacques IV sait utiliser les circonstances pour renforcer l'unité du pays autour de la monarchie et donner à l'Écosse sa place dans la politique européenne.

Jacques IV, roi d'Écosse

Jacques IV, roi d'Écosse

photographie

Prince de la Renaissance épris des arts et des lettres, Jacques IV d'Écosse (1472-1513) paya de sa vie son alliance avec la France. Gravure d'après une peinture de Daniel Mytens l'Ancien. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Paul BENOÎT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, assistant à l'université de Paris-I

Classification


Autres références

«  JACQUES IV (1472-1513) roi d'Écosse (1488-1513)  » est également traité dans :

ÉCOSSE

  • Écrit par 
  • Edwige CAMP-PIETRAIN, 
  • Roland MARX
  •  • 6 826 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  La civilisation écossaise médiévale »  : […] ou Mackenzie, parmi d'autres, conduisent parfois des politiques fort éloignées de l'intérêt national ; c'est en vain que Jacques IV, à la fin du xve siècle, essaye de substituer un système féodal à celui des traditionnelles chefferies. La malchance de l'Écosse est, après la mort de Robert Bruce en 1329, d'avoir eu des rois ayant subi une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosse/#i_14591

FLODDEN BATAILLE DE (9 sept. 1513)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 225 mots
  •  • 1 média

Victoire des Anglais sur les Écossais, la bataille de Flodden se déroule à proximité de Branxton, dans le Northumberland. Pour honorer son alliance passée en 1512 avec la France et détourner une partie des forces de l'armée anglaise, stationnée en France avec Henri VIII à sa tête, Jacques IV d'Écosse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-flodden/#i_14591

Pour citer l’article

Paul BENOÎT, « JACQUES IV (1472-1513) - roi d'Écosse (1488-1513) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-iv/