FLODDEN BATAILLE DE (9 sept. 1513)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Victoire des Anglais sur les Écossais, la bataille de Flodden se déroule à proximité de Branxton, dans le Northumberland. Pour honorer son alliance passée en 1512 avec la France et détourner une partie des forces de l'armée anglaise, stationnée en France avec Henri VIII à sa tête, Jacques IV d'Écosse franchit la frontière le 22 août 1513 avec une armée d'environ 30 000 hommes appuyée par de l'artillerie. Thomas Howard, comte de Surrey, lieutenant d'Henri dans le Nord, rassemble une armée d'environ 20 000 hommes pour le combattre. Craignant que les Écossais ne battent en retraite vers la frontière, le comte de Surrey lance un défi à Jacques, qui accepte d'attendre jusqu'au 9 septembre pour se battre. Le combat commence en fin d'après-midi. Les Écossais luttent avec acharnement, mais les hallebardes anglaises de 2,5 mètres de longueur (hampe munie d'une lame recourbée) s'avèrent supérieures aux longues lances écossaises (4,5 mètres), et l'action contre l'aile droite écossaise des archers anglais est, une fois encore, décisive. L'armée écossaise est anéantie avant la tombée de la nuit. Jacques IV est tué, ainsi que 10 000 de ses sujets au moins, dont des dignitaires de l'Église et de l'État et un grand nombre de nobles.

Jacques IV, roi d'Écosse

Jacques IV, roi d'Écosse

photographie

Prince de la Renaissance épris des arts et des lettres, Jacques IV d'Écosse (1472-1513) paya de sa vie son alliance avec la France. Gravure d'après une peinture de Daniel Mytens l'Ancien. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FLODDEN BATAILLE DE (9 sept. 1513) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-flodden/