JACQUES DE SAROUG (451 env.-521)

Évêque de Batna près d'Édesse, Jacques de Saroug est l'auteur (en syriaque) d'homélies en vers (Memré) et d'hymnes (Madresché), qui ne sont pas tous d'une authenticité assurée, et de lettres où sont exprimées ses tendances monophysites. On notera qu'au sujet de Marie il enseigne qu'elle a, par sa maternité, coopéré au salut, qu'elle n'était pas exempte de péché, mais qu'elle en a été libérée avant la conception de Jésus.

—  Pierre Thomas CAMELOT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre Thomas CAMELOT, « JACQUES DE SAROUG (451 env.-521) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-de-saroug/