NEW YORK TIMES INTERNATIONAL EDITION, anc. INTERNATIONAL HERALD TRIBUNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’International Herald Tribune, après s’être appellé International New York Times à partir de 2013, est devenu en 2016 le New York Times International Edition. Ce journal est l'héritier de l'édition internationale du New York Herald, lancée en octobre 1887 par Gordon Bennet à Paris. L'édition européenne du New York Herald est largement franco-américaine ; une ou deux pages y sont rédigées en français. Il remporte un succès certain, ce qui va susciter des vocations concurrentes. En 1917, une tentative est faite par R. McCormick qui lance une édition parisienne du Chicago Tribune. En 1924, un Français, transfuge du New York Herald Tribune, lance Paris Time grâce au soutien financier d'un riche Américain ; cette expérience cesse en 1934 pendant que le Chicago Tribune est vendu à la famille Reids. En 1930, le Herald s'installe rue de Berri. Il se saborde en 1940 plutôt que de paraître sous l'occupation allemande. Il ressort en 1944 et reprend sa progression d'audience, malgré la concurrence de l'édition européenne du New York Times lancée en 1949. Entre 1950 et 1960, son tirage passe de 43 000 à 67 000 exemplaires.

En 1966, le New York Herald Tribune – édition américaine – est obligé de fusionner avec l'American Journal et le World Telegram and Sun pour devenir le World Journal Tribune, afin de préserver l'entreprise de la faillite. L'édition européenne du New York Herald est maintenue grâce au concours financier du Washington Post. En 1967, le World Journal Tribune cesse de paraître. Le New York Herald Tribune va être partagé entre trois propriétaires : le New York Times (qui y intègre son édition européenne), le Washington Post et un homme d'affaires, H. Whitney. C'est alors que le titre change pour devenir International Herald Tribune. Un tournant rédactionnel est opéré. Au lieu d'être un journal de nouvelles des États-Unis, il devient un quotidien d'information internationale en langue anglaise. Le journal vise désormais une clientèle bien ciblée : les cadres responsables, les hommes d'affaires, les milieux politiques de décision et, à plus long terme, les milieux intellectuels et artistiques. Il utilise, d'autre part, les techniques les plus modernes.

En 1974, il est le pionnier de la transmission pleine page par fac-similé vers des sites d'impression décentralisés : Londres et Zurich, puis en 1980 les pages composées au siège de la rédaction à Paris sont transmises par satellite vers Hong Kong et les États-Unis ; en outre, le journal possède des centres d'impression à Singapour, La Haye, Marseille, Tōkyō, Miami. L'International Herald Tribune devient ainsi, tant par son contenu que par son public et sa diffusion géographique, un véritable quotidien international. Depuis 2003, le seul actionnaire de ce journal est la New York Times Company. Il change de nom en 2013, devenant l'International New York Times, puis en 2016, le New York Times International Edition. Hong Kong et New York sont devenus les principaux sièges de la rédaction du journal, au détriment de Paris, son berceau, où ne restent que quelques correspondants tandis que Londres a été choisie pour le développement de la version numérique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire à l'université de Paris-II-Panthéon-Assas, Institut français de presse

Classification

Autres références

«  NEW YORK TIMES INTERNATIONAL EDITION, anc. INTERNATIONAL HERALD TRIBUNE  » est également traité dans :

PRESSE - Les différentes formes de presse

  • Écrit par 
  • Dominique MARCHETTI
  •  • 9 422 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les périodiques nationaux : des points de vue différents sur la France et le monde »  : […] La catégorie des périodiques généralistes nationaux, le plus souvent des magazines, est également très diversifiée, du fait qu'elle renvoie à des publics, des zones géographiques et des périodicités très variables. Un premier sous-espace est constitué par les newsmagazines ( L'Express , Marianne , Le Nouvel Observateur devenu L ' Obs en 2014, Courrier i nternational , Le Point et Valeurs actue […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christine LETEINTURIER, « NEW YORK TIMES INTERNATIONAL EDITION, anc. INTERNATIONAL HERALD TRIBUNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/international-herald-tribune/