Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

INSOMNIE

Signifiant « manque de sommeil », le terme d'insomnie désigne tout trouble restrictif de la durée et de la profondeur du sommeil. « Bien que témoignant habituellement d'une affection bénigne, il est peu de troubles qui entraînent plus de gêne et de souffrance pour ceux qui en sont atteints » (Adams).

Les causes de l'insomnie sont tellement variées qu'un examen médical approfondi s'impose dans chaque cas particulier. Lorsque le trouble du sommeil est accidentel (algies passagères, maladies infectieuses fébriles, neuropathies aiguës, abus des excitants, café ou thé), le retour à la normale se produit spontanément avec la guérison de la cause de l'insomnie. L'hypertension est souvent responsable de la chronicité du trouble, mais, plus souvent encore, il s'agit de perturbations psychiques, anxiété ou dépression, liées au surmenage (sur un terrain névrotique fréquemment). Le traitement peut être étiologique, mais bien plus souvent symptomatique, faisant appel aux médications hypnotiques (barbituriques, antihistaminiques) ou anxiolytiques (benzodiazépines) avec des succès variables ; l'abus de ces médicaments, surtout en cas d'automédication, est dangereux car certains induisent une dépendance chimique.

Une stricte hygiène de vie, créant des habitudes régulières, dans laquelle l'activité physique, la relaxation sont pratiquées avec persévérance, la maîtrise corporelle, gestuelle ou respiratoire, l'assistance psychothérapique permettant un rééquilibre de l'activité mentale, telles sont les conditions nécessaires au traitement correct des insomnies psychogènes qui ne peuvent que s'enraciner lorsque la médication hypnotique est seule utilisée.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • SOMMEIL

    • Écrit par Patrice FORT, Michel JOUVET, Patrick LÉVY, Véronique VIOT-BLANC
    • 18 111 mots
    • 6 médias
    La destruction du système du raphé, qui contient la majorité des neurones à 5HT, est suivie d'une insomnie totale de longue durée (10-15 jours) chez l'animal. Cette insomnie est corrélée avec la diminution de la 5HT cérébrale (due à la dégénérescence des voies sérotoninergiques). En outre, l'inhibition...
  • TROUBLES ANXIEUX

    • Écrit par Dominique SERVANT
    • 6 544 mots
    – signes généraux parmi lesquels deux sont très fréquents et amènent souvent à consulter un médecin. Il s’agit de la fatigue et de l’insomnie (avec difficultés d’endormissement, sommeil agité, parfois des cauchemars).

Voir aussi