NIELSEN INGA (1946-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La soprano danoise Inga Nielsen a mis sa voix, très pure et d'une grande beauté, ainsi que ses talents dramatiques au service de rôles exigeants, notamment dans la seconde partie de sa carrière.

Née le 2 juin 1946 à Holbæk, au Danemark, Inga Nielsen commence à chanter dès son enfance, étudie à Vienne et à Stuttgart, et fait ses débuts professionnels en 1971, à Gelsenkirchen, dans le land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en R.F.A. Elle se spécialise d'abord dans les rôles légers – en particulier de soubrette –, mais elle incarne aussi une Fille-fleur (Parsifal de Wagner) à Bayreuth en 1979. Les années 1980 la voient aborder des rôles plus difficiles sur le plan vocal et dramatique : Konstanze (L'Enlèvement au sérail de Mozart), Fiordiligi (Così fan tutte de Mozart), Christine (Intermezzo de Richard Strauss), l'Infante Donna Clara (Der Zwerg de Zemlinsky), la protagoniste du monodrame Erwartung de Schönberg, le rôle-titre de Salome de Richard Strauss, Agathe (Le Freischütz de Weber), la Maréchale (Le Chevalier à la rose de Richard Strauss), Ursula (Mathis der Maler de Hindemith), Elsa (Lohengrin de Wagner), l'Impératrice (Die Frau ohne Schatten de Richard Strauss). Le 2 juin 1983, à Schwetzingen, elle incarne Minette lors de la création, en allemand, de Peines de cœur d'une chatte anglaise (The English Cat) de Hans Werner Henze. Inga Nielsen meurt le 10 février 2008, à Copenhague.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NIELSEN INGA - (1946-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/inga-nielsen/