GAMBIER ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Petit archipel de 30 kilomètres carrés situé au sud-est des îles Tuamotu (Polynésie française), auxquelles il est rattaché administrativement. Il comporte quatre îles volcaniques, Mangareva, Taravai, Akamaru et Aukena, encerclées par un même récif-barrière. Les massifs de lave, très disséqués par l'érosion, ne sont pas très élevés (400 m au maximum). La forêt a été détruite ; quelques porcs et chèvres parcourent une brousse médiocre. La vie humaine se concentre sur la bordure littorale : le climat humide (2 m de pluie par an), les températures chaudes et constantes (24,1 0C de moyenne annuelle) permettent des cultures d'arbres à pain, de taros, de caféiers et, surtout, de cocotiers. Les exportations de coprah et de coquillages nacriers restent assez limitées, tandis que celles des perles fines sont rémunératrices. Le tourisme n'est pas encore très développé, malgré le potentiel de l'archipel.

Polynésie française [France] : carte administrative

Polynésie française [France] : carte administrative

carte

Carte administrative de la Polynésie française [France]. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La population des Gambier est peu nombreuse (1 337 hab. en 2007). Le principal centre est le port de Rikitea. C'est là que les missionnaires catholiques se sont installés dès 1834 ; c'est sur leur demande que l'archipel fut rattaché aux établissements français de l'Océanie, en 1881.

—  Alain HUETZ DE LEMPS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  GAMBIER ÎLES  » est également traité dans :

OCÉANIE - Géographie humaine

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 8 725 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  L'essor du transport aérien et le rôle croissant du tourisme »  : […] L'isolement des îles né de leur dispersion dans les immensités du Grand Océan est aujourd'hui considérablement réduit par le développement de l'aviation, et notamment de l'aviation à réaction, avec d'abord la génération des Boeing 707 au tout début des années 1960, puis celle des Jumbo-Jet (Boeing 747, DC 10) dans les années 1970. Certes, l'allongement des rayons d'action permet la traversée du Pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geographie-humaine/#i_49445

OCÉANIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 524 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Le partage du Pacifique »  : […] Sur le plan politique, la première conséquence de l'arrivée des Européens a sûrement été l'unification des îles ou archipels partagés jusque-là entre des chefs ou roitelets rivaux traditionnellement en guerre les uns avec les autres. C'est en général le chef le plus habile à tirer parti des techniques militaires européennes, le plus adroit pour s'assurer le concours de « conseillers » européens, v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-histoire/#i_49445

POLYNÉSIE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY
  •  • 4 645 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un monde insulaire »  : […] Si l’on superpose la carte de la Polynésie française à celle de l’Europe en plaçant Tahiti sur Paris, les îles Marquises se trouvent à proximité de Stockholm, l’archipel des Australes s’étire du Pays basque à la Sicile, les Tuamotu-Gambier du Suffolk à la Roumanie et l’archipel de la Société se termine au large de la Bretagne. Une telle dispersion explique que la Polynésie française dispose d’une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polynesie-francaise/#i_49445

Pour citer l’article

Alain HUETZ DE LEMPS, « GAMBIER ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-gambier/