ÅLAND ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Situées au sud-ouest de la Finlande, à l'entrée du golfe de Botnie, les îles Åland (Ahvenanmaa) couvrent 1 500 kilomètres carrés. De multiples fractures ont déterminé une véritable poussière d'îles (6 500 environ) plus ou moins déchiquetées dont la principale, Åland, longue de 40 kilomètres, présente des collines s'élevant jusqu'à 129 mètres. La quasi-totalité de ces îlots est inhabitée. La population totale comptait 27 100 habitants en 2007, répartie sur une trentaine d'îles ; elle est en grande majorité d'origine et de langue suédoises ; aussi ces îles qui se trouvent à mi-chemin entre la Finlande et la Suède ont-elles un statut spécial : bien que rattachées à la Finlande, elles bénéficient d'une certaine autonomie (elles possèdent un Parlement monocaméral) et doivent rester démilitarisées. La position à l'extrémité sud-ouest de la Finlande, au milieu de la mer, assure un climat moins rude que dans le reste du pays (— 2,8 0C comme moyenne du mois le plus froid), et l'on y peut cultiver des arbres fruitiers. Cependant les îles restent couvertes de forêts, et 10 p. 100 seulement du sol se trouvent en culture, là où des argiles recouvrent les terrains cristallins. Aussi la pêche reste-t-elle la grande ressource. La navigation est interrompue par les glaces à peu près chaque hiver. Les difficultés de cette navigation parmi les écueils avaient formé des marins réputés dans le monde entier, surtout pour la marine à voile ; aussi la décadence des voiliers affecta-t-elle l'économie de l'archipel. Le chef-lieu Mariehamn (Maarianhamina), dans l'île Åland, pourvu d'un bon port, expédiait autrefois ses voiliers sur toutes les mers ; il assure un commerce actif avec Stockholm, tout en dépendant économiquement de la ville finlandaise de Turku. La ville est aussi un centre de tourisme très fréquenté.

Finlande : carte administrative

Finlande : carte administrative

carte

Carte administrative de la Finlande. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Georges CHABOT

Écrit par :

  • : directeur honoraire de l'Institut de géographie de l'université de Paris

Classification


Autres références

«  ÅLAND ÎLES  » est également traité dans :

FINLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Yvette VEYRET-MEKDJIAN
  •  • 22 473 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La Finlande nouvelle (1919-1929) »  : […] Il fallait d'abord asseoir la situation internationale du pays. Les rapports avec la Russie rouge, très mauvais en raison de la guerre civile (appelée par les « blancs » « guerre de libération »), s'étaient encore aggravés avec la participation d'éléments ultranationalistes à l'expédition d'Aunus en avril 1919. Pour éviter un conflit durable, les Finlandais acceptèrent de signer en octobre 1920 la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finlande/#i_34899

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La Suède durant les guerres européennes (1914-1945) »  : […] Le 2 août 1914, la Suède mobilisa, puis publia, le lendemain, une déclaration de neutralité « dans le conflit en cours ». Les puissances s'engagèrent à respecter l'indépendance et l'intégrité du pays, aussi longtemps qu'il observerait cette neutralité. L'Allemagne, cependant, escomptait qu'elle lui fût bienveillante. Mais le Reich ne put obtenir que le ralliement de minorités « activistes », tand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_34899

Pour citer l’article

Georges CHABOT, « ÅLAND ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-aland/