PADEREWSKI IGNACY JAN (1860-1941)

Pianiste, compositeur et homme d'État polonais. Né à Kurylówka en Podolie, Paderewski étudie à Varsovie et à Berlin, puis enseigne le piano au Conservatoire de Varsovie (1878-1883). À la même époque, il travaille la composition et l'orchestration avec Friedrich Kiel et Heinrich Urban à Berlin (1881). L'actrice Modjeska, qu'il rencontre en 1883, le pousse à entreprendre une carrière de virtuose et l'incite à travailler avec Theodor Leschetizky à Vienne (1884). Sans devenir l'un de ses disciples, il en hérite les qualités sonores et sa carrière prend rapidement un essor considérable après un an de professorat au Conservatoire de Strasbourg (1885-1886). Entre 1889 et 1909, il passe l'été en Suisse, où il se consacre à la composition. De 1909 à 1913, il est directeur du Conservatoire de Varsovie. Puis il se fixe aux États-Unis, où il acquiert en 1913 un ranch en Californie.

Ignacy Jan Paderewski

Ignacy Jan Paderewski

photographie

Pianiste, compositeur et homme d'État polonais, Ignacy Jan Paderewski (1860-1941) tient son propre rôle dans le film Moonlight Sonata, en 1938. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dès le début de la Première Guerre mondiale, Paderewski fonde un Comité d'assistance aux victimes de guerre en Pologne ; il recommence à jouer, collecte d'énormes sommes et, surtout, fonde un mouvement favorable à l'indépendance de la Pologne. Dès 1917, le président Wilson est acquis à l'idée de l'indépendance polonaise. Paderewski devient le chef de quatre millions de Polonais d'Amérique ; en 1917, il recrute des volontaires pour l'armée polonaise créée en France et organise des camps d'entraînement au Canada. En 1918, il est ambassadeur à Washington. Le 17 janvier 1919, rentré à Varsovie, il forme un cabinet de coalition dans lequel il est président du Conseil et ministre des Affaires étrangères. Il régularise rapidement la situation internationale de la Pologne et, dès la première réunion de la Diète, il fait voter la création d'une armée nationale polonaise, dans laquelle se fondent les différents groupes militaires. En avril 1919, il est le délégué de la Pologne à la conférence de la Paix. Il voudrait conclure la paix avec la Russie soviétique, mais, devant l'opposition de l'armée polonaise, il démissi [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  PADEREWSKI IGNACY JAN (1860-1941)  » est également traité dans :

PIANO

  • Écrit par 
  • Daniel MAGNE, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 4 369 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'interprétation pianistique »  : […] de la génération suivante que nous possédons des témoignages sonores qui permettent une véritable analyse de l'évolution de l'interprétation. Ignaz Paderewski (1860-1941), Eugen d'Albert (1864-1932) et Ferrucio Busoni (1866-1924) font figure d'héritiers privilégiés de Liszt ou de Theodor Leschetitzki : approche passionnée de la musique, d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piano/#i_48185

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « PADEREWSKI IGNACY JAN - (1860-1941) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignacy-jan-paderewski/