HYPERSONS

Médias de l’article

Onde hypersonore longitudinale : atténuation

Onde hypersonore longitudinale : atténuation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Interaction : montages expérimentaux

Interaction : montages expérimentaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Interactions

À côté de l'interaction phonon acoustique-phonon thermique responsable de l'atténuation des hypersons, de nombreux autres effets d'interactions peuvent exister : l'effet des dislocations, la diffraction par les défauts cristallins, les effets thermo-élastique, acousto-électrique dans les milieux semi-conducteurs, magnéto-élastique dans les milieux ferromagnétiques. Sont également possibles des interactions avec les phonons acoustiques, les photons, les électrons de conduction dans les métaux, les systèmes de spins nucléaires, les spins électroniques dans les matériaux paramagnétiques, les porteurs de charges dans les matériaux piézo-électriques. On évoquera seulement ici certaines de ces interactions considérées comme les plus significatives.

Interaction avec une autre onde hypersonore

Par suite du caractère anharmonique du potentiel interatomique, deux ondes hypersonores peuvent interagir. Les règles de sélection sont alors celles relatives au processus Normal : conservation de l'énergie et de la quantité de mouvement. Ainsi, lorsque les phonons acoustiques de fréquence ν1 et ν2 et de nombre d'onde k1 et k2, interfèrent, ils forment un phonon acoustique de fréquence ν3 tel que ν3 = ν+ ν2 et de nombre d'ondes k3 tel que k3 = kk2. N. S. Shiren a pu observer qu'une onde hypersonore de 8,5 GHz dans l'oxyde de magnésium MgO à 2 K est partiellement convertie en une onde de 17 GHz ; il a également pu montrer que si la puissance d'une onde de pompe à 16,5 GHz est suffisante ( a), on peut amplifier l'onde signal à 8,5 GHz. Le gain qu'il a obtenu est de 3,5 dB/cm. D'autres expériences ont montré la création d'o[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : directeur technique de la branche des équipements médicaux de la société Thomson-C.S.F., président-directeur général de la C.G.R.-Ultrasonic

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre TOURNOIS, « HYPERSONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypersons/