RICKOVER HYMAN GEORGE (1900-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Amiral américain, né le 27 janvier 1900 à Makov, en Russie (auj. Maków Mazowiecki, en Pologne), mort le 8 juillet 1986 à Arlington (Virginie).

Hyman George Rickover grandit à Chicago et fait ses études à l'école navale d'Annapolis (Maryland), dont il sort diplômé en 1922. Il étudie ensuite le génie électrique à l'université Columbia, où il obtient sa maîtrise en 1929, avant de suivre une formation sous-marine à New London (Connecticut). Après avoir servi sur plusieurs sous-marins et un cuirassé, il obtient le commandement d'un dragueur de mines en 1937. En 1939, il est nommé à la section électrique du bureau des navires de la marine américaine, à Washington, section qu'il dirigera ensuite jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 1945 et 1946, il est en poste à Okinawa et à San Francisco.

En juin 1946, Rickover part à Oak Ridge (Tennessee) pour suivre une formation en physique et en génie nucléaire dans le cadre du Manhattan Project, qui avait permis de construire la bombe atomique. De retour au bureau des navires en septembre 1947, il dirige le programme de propulsion nucléaire de la marine américaine. Promu contre-amiral en 1953, il consacre tous ses efforts à la mise au point du premier moteur nucléaire, puis du premier sous-marin nucléaire, le Nautilus. Après la pose de la quille en juin 1952, l'appareil est mis à l'eau le 21 janvier 1954.

Tout en restant au service de la marine, Rickover dirige les recherches sur la fabrication d'un réacteur nucléaire pour l'Atomic Energy Commission. Il contribue ainsi à la mise au point de la première centrale nucléaire civile aux États-Unis, à Shippingport, près de Pittsburgh (Ohio), qui a été mise en service en 1957. Nommé vice-amiral en 1959, puis amiral en 1973, Rickover sera tout au long de sa carrière un personnage controversé en raison de sa dévotion complète au développement de l'énergie nucléaire. Il se retirera de l'armée en 1982 au terme d'une carrière exceptionnellement longue, le Congrès l'ayant autorisé à ne pas prendre sa retraite à l'âge normal pour un amiral.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« RICKOVER HYMAN GEORGE - (1900-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hyman-george-rickover/