HUGUES Ier LE GRAND (897?-956) duc de France (923-956)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comte de Paris et duc de France, Hugues le Grand est fils de Robert Ier (roi de France de 922 à 923) et neveu d'Eudes (comte de Paris et roi de 888 à 898). Maître d'un important groupe de comtés situés entre la Seine et la Meuse et, après 943, de la Bourgogne, bénéficiant en outre d'alliances comme celle de l'empereur Otton Ier, Hugues préféra à la couronne royale le pouvoir réel que lui donnaient ses possessions territoriales, sous le règne de son beau-frère Raoul, duc de Bourgogne, puis du Carolingien Louis IV d'Outremer dont il imposa l'élection afin d'assurer son influence sur lui. Le duc Hugues sut jouer des divisions de l'aristocratie en rivalité constante avec le Carolingien ; les rois d'Allemagne et de Bourgogne transjurane, Otton et Conrad, tentèrent même d'intervenir un moment en faveur de Louis IV (946). Réconcilié avec ce dernier en 953, Hugues domina en fait la quasi-totalité du royaume à partir de l'avènement du jeune roi Lothaire, fils de Louis IV (954). Seule l'Aquitaine, malgré une campagne assez indécise du duc Hugues, garda quelque indépendance bien que Hugues en fût devenu le suzerain. A sa mort, Hugues le Grand laissa le duché de France à son fils aîné, Hugues Capet, qui reçut la couronne en 987, et le duché de Bourgogne au cadet, Eudes ; le roi Lothaire ne put que confirmer cette succession. Fin politique et véritable maître du royaume à sa mort, Hugues le Grand est considéré comme le fondateur de la dynastie capétienne. Il avait reçu le surnom de « faiseur de rois ».

—  Jean FAVIER

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification


Autres références

«  HUGUES I er LE GRAND (897?-956) duc de France (923-956)  » est également traité dans :

CAPÉTIENS (987-1498)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 058 mots

Cette dynastie royale a régné en France de 987 à 1792. On appelait autrefois ces souverains les rois de la « troisième race », venus après les Mérovingiens et les Carolingiens. Les Capétiens de ligne directe régnèrent jusqu'en 1328. Des branches collatérales leur succédèrent. Les Capétiens-Valois de 1328 à 1498 ; les Valois-Orléans de 1498 à 1515 ; les Valois-Angoulême de 1515 à 1589 ; les Bourbo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capetiens/#i_14624

LOUIS IV D'OUTRE-MER (921-954) roi de France (936-954)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 305 mots

Roi de France (936-954), né en 921, mort le 10 septembre 954 à Reims. Lorsque le père de Louis, Charles III le Simple, est emprisonné en 923, sa mère, Eadgifu, fille du roi anglo-saxon Édouard l'Ancien, se réfugie avec Louis en Angleterre, exil qui lui vaudra le surnom d'Outre-mer. Rappelé en France en 936 et couronné le 19 juin à Laon par Artaud, archevêque de Reims, qui devient son principal all […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-iv-d-outre-mer/#i_14624

Pour citer l’article

Jean FAVIER, « HUGUES Ier LE GRAND (897?-956) duc de France (923-956) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugues-ier-le-grand/