NYSSEN HUBERT (1925-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain et éditeur français, Hubert Nyssen est né en 1925 à Bruxelles. Il sera naturalisé français en 1976. Après une première carrière de publicitaire, il s'installe avec Christine Le Bœuf, sa seconde épouse, au Paradou, non loin d'Arles. Ce qui était initialement un Atelier de cartographie thématique et statistique (Actes) va devenir au fil du temps une des premières maisons d'édition française indépendante et de taille moyenne, Actes Sud, d'emblée reconnaissable au format atypique de ses couvertures. Établie à partir de 1983 à Arles, tournée vers les littératures du monde entier, Actes Sud a permis, par l'entremise de Christine Le Bœuf qui est également traductrice, la publication de grands noms de la littérature américaine contemporaine tels que Paul Auster, Don DeLillo, Russell Banks. Hubert Nyssen a également publié des écrivains tels que Paul Nizon, Nancy Huston, Imre Kertész, Prix Nobel de littérature 2002, Alberto Manguel et Laurent Gaudé, Prix Goncourt 2004. On lui doit la redécouverte de l'écrivain russe Nina Berberova, dont il a publié les œuvres à partir de 1986. À partir de 2007, la trilogie policière Millénium, de l'écrivain suédois Stieg Larsson connaît un énorme succès et contribue à asseoir une indépendance à laquelle Hubert Nyssen tenait plus que tout : gage d'un désir de liberté qui lui avait fait choisir une position « décentrée » par rapport à Paris, privilégiant les liens personnels avec les auteurs qu'il éditait. À partir de 2000, il se retire progressivement de l'activité éditoriale, transmettant la direction de la maison à sa fille Françoise. Hubert Nyssen est également l'auteur de nombreux romans (Le Nom de l'arbre, 1973 ; Éléonore à Dresde, 1983 ; Les Rois borgnes, 1985 ; Les Déchirements, 2008), d'essais (Lecture d'Albert Cohen, 1981 ; L'Éditeur et son double, 1988-1996), de poèmes et de livres pour la jeunesse. En 2003, il a fait don de ses archives à l'université de Liège.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  NYSSEN HUBERT (1925-2011)  » est également traité dans :

NYSSEN FRANÇOISE (1951-    )

  • Écrit par 
  • Claude COMBET
  •  • 1 048 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Publier ce que l’on aime »  : […] et du Cadre de vie. Goûtant peu la vie parisienne, elle rejoint en 1979 son père Hubert Nyssen à Arles qui, avec sa compagne Christine Le Bœuf, avait fondé les éditions Actes Sud en 1978. Elle y rencontre en 1982 son second mari, Jean-Paul Capitani, à l’occasion d’un projet d’ouverture d’une librairie, un an avant que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francoise-nyssen/#i_54369

Pour citer l’article

« NYSSEN HUBERT - (1925-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hubert-nyssen/