ZINN HOWARD (1922-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'historien américain Howard Zinn, né à Brooklyn, est décédé à l'âge de quatre-vingt-sept ans, mettant fin à une carrière d'intellectuel engagé longue de près de soixante ans. Porte-parole des oubliés d'une historiographie privilégiant les parcours des « grands hommes », il s'est attaché à retracer minutieusement dans son œuvre les formes de luttes collectives des gens ordinaires.

Zinn incarnait une trajectoire intellectuelle originale. Associé à la nouvelle gauche des années 1960 et 1970, il reste néanmoins le produit d'une histoire antérieure aux soulèvements de masse de la société de consommation de l'après-guerre. Juif immigré de seconde génération, il grandit à New York durant la Grande Dépression et la montée du fascisme en Europe. Issu d'une famille pauvre, il interrompt ses études pour travailler sur les chantiers navals lorsque son pays se tourne vers l'économie de guerre. Proche du Parti communiste, syndicaliste, il s'engagera dans l'armée de l'air et participera aux dernières missions de bombardement en Europe. L'immédiat après-guerre est marqué par le retour à la précarité et l'intensification de son engagement politique, notamment au sein d'une association d'anciens combattants désireuse de rompre avec le conservatisme de la Légion américaine. Zinn bénéficie de l'aide à la réinsertion professionnelle des vétérans (G.I. Bill) pour reprendre ses études à l'université de New York puis à Columbia.

La décennie suivante est marquée par l'avènement du maccarthysme et l'affaiblissement de l'État-providence rooseveltien. Ayant dû renoncer, pour sa thèse, à l'étude du parcours de « Big » Bill Haywood, figure phare du mouvement ouvrier américain, Zinn trouve dans l'identité politique atypique de Fiorello La Guardia un sujet qui alimentera son approche originale des idéologies de gauche aux États-Unis.

Les débuts de sa carrière universitaire coïncident avec la politisation d'une jeunesse scolarisée de masse. Sa thèse, soutenue en 1958, s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Nantes

Classification

Pour citer l’article

Ambre IVOL, « ZINN HOWARD - (1922-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/howard-zinn/