HORTENSE DE BEAUHARNAIS (1783-1837) reine de Hollande (1806-1810)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Reine de Hollande, née le 10 avril 1783 à Paris, morte le 5 octobre 1837 à Arenenberg en Suisse.

Issue du premier mariage de la future impératrice Joséphine et d'Alexandre de Beauharnais, Eugénie-Hortense de Beauharnais fait sensation dans l'entourage de son beau-père, Premier consul de France depuis 1799. Pour asseoir sa position, Joséphine encourage sa fille à épouser Louis Bonaparte, le frère de Napoléon, en 1802. Le mariage est malheureux, mais le couple a trois enfants, dont le cadet, Charles Louis-Napoléon Bonaparte, est le futur Napoléon III. En 1806, Louis est fait roi de Hollande et Hortense l'accompagne à La Haye. Bien que Napoléon divorce de Joséphine en 1809, il interdit à Hortense et Louis de faire de même. Il consent néanmoins à leur séparation en 1810, lorsque Louis abdique et que la Hollande est annexée par la France. Après son retour à Paris, Hortense donne naissance, en 1811, à un fils naturel du comte de Flahaut. L'enfant, le futur duc de Morny, est adopté par une parente.

Lorsque Napoléon part en exil en 1814, Hortense de Beauharnais se trouve prise dans les intrigues bonapartistes et, bien qu'elle soit sous la protection des Alliés légitimistes et faite duchesse de Saint-Leu par Louis XVIII, elle est exilée en 1815 à cause de sa fidélité à Napoléon pendant les Cent-Jours. Elle s'installe à Arenenberg, en Suisse, où elle demeure jusqu'à sa mort, se consacrant à l'écriture et veillant sur ses fils. Elle publie ainsi ses Mémoires de 1831 à 1835.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  HORTENSE DE BEAUHARNAIS (1783-1837) reine de Hollande (1806-1810)  » est également traité dans :

BONAPARTE LOUIS (1778-1846) roi de Hollande (1806-1810)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 396 mots

Aspirant d'artillerie en 1790, Louis Bonaparte prend part à la campagne d'Italie en 1796 comme aide de camp de son frère et se retrouve colonel de dragons au retour de l'Égypte. Dès ce moment, atteint peut-être d'une maladie sur la nature de laquelle on s'interroge, il donne des signes de fragilité psychique ; son hypocondrie et sa défiance maladive ne feront que s'accentuer. À la proclamation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-bonaparte/#i_87996

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis
  •  • 21 002 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Louis-Napoléon à la conquête du pouvoir »  : […] Louis-Napoléon Bonaparte, né le 20 avril 1808, est, selon toute vraisemblance, le fils légitime, nonobstant une légende tenace, du dernier frère de Napoléon, Louis Bonaparte, et d' Hortense de Beauharnais, elle-même fille du premier mariage de l'impératrice Joséphine. Lors des Cent-Jours, il part avec sa mère pour l'exil et il passe la plus grande partie de sa jeunesse à Arenenberg sur la rive sui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/second-empire/#i_87996

Pour citer l’article

« HORTENSE DE BEAUHARNAIS (1783-1837) - reine de Hollande (1806-1810) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hortense-de-beauharnais/