HOHHOT

La « ville bleue » est située dans le sud-est de la Région autonome de Mongolie-Intérieure, dont elle est la capitale depuis 1952. La ville mongole, fondée au xvie siècle, fut doublée plus tard par une ville chinoise murée, Suiyuan, située à quelque 2 kilomètres plus au nord. L'ensemble prit alors le nom de Guisui, pour retrouver la dénomination mongole de Huhehot (Hohhot) en 1954. Sa fonction traditionnelle de place commerciale pour les pasteurs mongols fut renforcée par la création de la voie ferrée la reliant à Pékin, en 1921. La ville prit au cours des années 1950 un nouvel essor lié à sa fonction administrative, puis industrielle : implantation d'industries alimentaires (raffineries de sucre de betterave, notamment) puis d'industries métallurgiques en 1966, avec, en particulier, l'édification d'une usine de machines Diesel. À ces activités, se sont ajoutées la production électrique, la chimie, la pharmacie et l'industrie laitière. La population a doublé entre les années 1960 et 1990 pour atteindre 2,6 millions d' habitants en 2006.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Pierre TROLLIET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  HOHHOT  » est également traité dans :

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 559 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Sous le régime populaire »  : […] À la défaite des puissances de l'Axe, ce fut le communisme qui l'emporta assez rapidement, sous l'action d'Ulanfu (ou plutôt Ulanhu selon la latinisation maintenant officielle en R.P.C., de son vrai nom Yunze [Yun-tsö], 1906-1988), un leader originaire de la région sinisée des Tümet, où les Mongols, convertis à l'agriculture depuis la fin du xix e  siècle, avaient maintenu une tradition de révolte […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « HOHHOT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hohhot/