HISTOIRE DU PORTRAIT EN CIRE (J. von Schlosser)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondée à la fin du xixe siècle par Franz Wickhoff et Aloïs Riegl, l'école viennoise d'histoire de l'art a formé des chercheurs importants : Fritz Saxl, Max Dvořák ou encore Otto Pächt, un de ses derniers représentants. Julius von Schlosser (1866-1938), à la fois conservateur au Kunsthistorisches Museum de Vienne et titulaire d'une chaire à l'université, est lui aussi un des principaux membres de cette école. Le seul ouvrage de Schlosser jusqu'à présent disponible en français était sa somme monumentale sur La Littérature artistique (Kunstliteratur, 1924, trad. franç. Flammarion, 1984). Ce livre, fruit d'une prodigieuse érudition, est une synthèse de tous les écrits qui concernent l'art (qu'il s'agisse d'esthétique, d'histoire ou de textes techniques) depuis le Moyen Âge jusqu'à la fin du xviiie siècle. Avec Histoire du portrait en cire (1911, trad. franç. Macula, 1997), on aborde un autre aspect du travail de Schlosser, celui qui consiste à étudier des objets ou des pratiques réputés a priori mineurs pour leur redonner une épaisseur historique et théorique. Car il ne faut pas distinguer les deux approches chez lui. Son ouvrage se termine d'ailleurs par cette déclaration programmatique : « Historiens du regard, nous sommes tout ensemble des „théoriciens“ et des „sceptiques“, au sens noble et originel de ces mots : nous observons les phénomènes historiques non pour les „juger“ ni pour les „sauver“, mais pour les comprendre dans leur développement. Il semble bien que ce soit la seule manière de pratiquer l'histoire de l'art, dans la mesure où elle se veut une science. » Les objets de l'histoire de l'art sont des objets qu'il faut regarder, autrement dit qui font penser. Schlosser dégagera donc, dans Histoire du portrait en cire, les implications théoriques de ses analyses historiques.

On considère généralement que deux opérations techniques divisent l'histoire de la sculpture jusqu'à la fin du xixe si [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : conservateur au musée d'Art moderne et contemporain de Genève

Classification

Pour citer l’article

Thierry DAVILA, « HISTOIRE DU PORTRAIT EN CIRE (J. von Schlosser) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-du-portrait-en-cire/