GORECKI HENRYK MIKOŁAJ (1933-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur polonais Henryk Mikołaj Górecki naît à Czernica, en Haute-Silésie, le 6 décembre 1933 (il est l'exact contemporain d'un autre grand compositeur polonais, Krzysztof Penderecki). En 1951, il commence à exercer le métier d'instituteur, avant d'entreprendre des études musicales approfondies à partir de 1955. Il étudie la composition à l'école supérieure de musique de Katowice avec Bolesław Szabelski, qui avait été, dans les années 1920, élève du grand Karol Szymanowski. Titulaire d'un premier prix de composition en 1960, Górecki voyage et séjourne notamment à Paris en 1961 mais, s'il a rencontré Messiaen, il ne fut pas son élève, comme le mentionnent à tort certaines biographies. Dès 1958, le public polonais a pu découvrir sa musique, influencée par l'école polonaise mais aussi par Bartók et Webern. L'écriture de la Première Symphonie « 1959 », pour orchestre à cordes et percussions, aux textures organisées selon des principes sériels, date de cette période. Quelques années plus tard, il reprendra cette technique pour écrire Musique ancienne polonaise, pour cuivres et cordes (1969), austère juxtaposition de thèmes anciens puisés dans la culture nationale et liturgique. Au début des années 1970, Górecki donne une série de concerts en Allemagne et en Pologne. Il remporte plusieurs prix : en 1970, un prix de l'Union des compositeurs polonais, diverses récompenses du ministère polonais de la Culture et des Arts et, en 1976, le premier prix du concours international U.N.E.S.C.O. des compositeurs, avec Ad Matrem, pour soprano, chœurs et orchestre (1971).

La reconnaissance internationale ne va pas tarder. La création en France, au festival de Royan, en 1976, par le chef d'orchestre Ernest Bour, de la Deuxième Symphonie « Copernicienne », pour soprano, baryton, chœurs et orchestre (1972), fondée sur des psaumes et sur des passages du De Revolutionibus de Copernic, et la création mondiale, toujours à Royan, en 1977, par Ernest Bour, de la fameuse Troisième Symphonie, dite

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Patrick WIKLACZ, « GORECKI HENRYK MIKOŁAJ - (1933-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henryk-mikolaj-gorecki/