POTEZ HENRY (1891-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un des derniers grands pionniers de l'industrie aéronautique française, Henri Potez est né le 30 septembre 1891 à Méaulte (Somme), et mort à Paris en 1981. En 1911, il sort ingénieur de l'aéronautique dans la deuxième promotion de la toute jeune École nationale supérieure de l'aéronautique (devenue Supaéro). C'est là qu'il fait la connaissance d'un autre pionnier de l'aviation, Marcel Dassault. Mobilisé en 1914, il est affecté au service technique de l'aéronautique et, dès 1916, à vingt-cinq ans, il prouve ses capacités d'ingénieur et d'organisateur en créant avec Marcel Dassault la société Hélice Éclair, qui devient rapidement l'un des plus grands producteurs d'hélices de la Première Guerre mondiale. C'est le véritable départ de sa longue vie d'industriel. Avant même la fin de cette guerre, il fonde la Société d'études aéronautiques, qui réalise le biplace de combat SEA-4 dont la construction en série est lancée en 1918.

Henry Potez

Photographie : Henry Potez

Un des plus grands constructeurs aéronautiques français du XXe siècle, Henry Potez (1891-1981), est photographié ici (au centre) en mars 1962, lors d'un vol d'essai de l'avion à réaction Potez-Heinkel CM 191, avec les pilotes Jacques Grangette (à gauche) et Pierre Caneill (à... 

Crédits : A. Cros – Mairie de Toulouse, Archives municipales, 53Fi2212 ; CC BY SA 4.0

Afficher

Il ouvre alors des unités de production d'avions à Aubervilliers, puis à Levallois. En 1924, à Méaulte, sa ville natale, il édifie un ensemble industriel aéronautique, la Société des aéroplanes Henry Potez, qui deviendra entre 1920 et 1934 l'usine aéronautique la plus moderne et la plus importante du monde. À cette réalisation s'ajoutent les usines d'hydravions de Sartrouville, Saint-Denis et Vitrolles, puis les usines de moteurs d'avions de Courbevoie et de Suresnes. Le talent d'ingénieur d'Henry Potez lui permet en effet de concevoir une gamme complète d'appareils allant des avions de tourisme à ceux de transport commercial, des avions de chasse, de bombardement et d'observation aux hydravions, et de construire de nombreux types de moteurs. De 1920 à 1940, les usines Potez produisent plus de sept mille appareils, dont les plus célèbres sont le Potez-25, appareil d'observation construit à plus de quatre mille exemplaires et exporté dans dix-huit pays, et le bimoteur de chasse ou d'observation Potez-63, produit à mille deux cent cinquante exemplaires ; ce dernier reste l'un des plus caractéristiques de la construction aéronautique française de l'époque, pour les performances, les qualités de pilotage et la réussite esthétique. Pendant toutes ces années les avions Potez remportent pour la France de nombreux records du monde et plusieurs compétitions internationales.

En 1937, la quasi-totalité de ses usines sont nationalisées sous l'appellation de Société nationale de constructions aéronautiques du Nord. Henry Potez en reste l'administrateur jusqu'en 1940. Après la Seconde Guerre mondiale et jusqu'en 1964, il relance dans son usine de Suresnes l'étude et la fabrication de moteurs d'avions avec la Société des établissements Henry Potez. Il reprend en 1952 la création des avions et réalise le Potez-75, biplace blindé d'attaque au sol à moteur propulsif. En mai 1958, il incorpore dans son groupe les usines de Toulouse-Blagnac et d'Aire-sur-l'Adour, qui produisent le célèbre Fouga-CM-170-Magister, biplace à réaction d'entraînement, fabriqué à plus de mille exemplaires et largement exporté. Enfin, en 1960, le prototype du Potez-840 prend l'air. C'est un avion de transport léger quadriturbopropulseur, qui fera l'objet d'une présérie mais qui sera abandonné pour des raisons économiques, malgré des performances prometteuses. L'année 1967 met fin aux programmes de construction d'avions et de moteurs de marque Potez.

Parallèlement à ses activités aéronautiques, Henry Potez a produit des appareils de chauffage très connus ainsi que du matériel médical, les aérosoliseurs.

Ainsi, en quatre-vingt-dix ans, en une vie d'homme, Henry Potez aura vécu et participé à l'histoire de l'aviation depuis les premiers vols malhabiles du début du xxe siècle jusqu'aux vols commerciaux supersoniques du Concorde, en y apportant sa contribution essentielle de créateur et de capitaine d'industrie.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Patrick GUERIN, « POTEZ HENRY - (1891-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 février 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-potez/