POTTIER HENRI (1912-2000)

Architecte français. Grand Prix de Rome, il a participé après la Seconde Guerre mondiale à la reconstruction de Vernon, sa ville natale, et à celle d'Évreux (cité administrative et préfecture). Il est très actif dans la région parisienne où il construit notamment l'École polytechnique de Palaiseau et la tour de l'U.A.P. à la Défense, ainsi qu'à Paris où l'on retiendra le nouvel hôpital du Val-de-Grâce (1980) et surtout le restaurant universitaire de la rue Censier (1965) aux formes expressives très affirmées, qui est sans doute son projet le plus original. En 1959, un projet d'urbanisme de vaste envergure lui est confié en collaboration avec Raymond Lopez (1904-1966) : l'aménagement du front de Seine à Paris dans le XVe arrondissement ; ce projet, qui s'inspirait des principes défendus par la Charte d'Athènes (superposition des trois fonctions : circuler, travailler, habiter), fut controversé. Henry Pottier a aussi construit l'auditorium Maurice-Ravel à Lyon et le stade Louis-II à Monaco.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« POTTIER HENRI - (1912-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-pottier/