MICHEL HENRI (1907-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Selon ses propres termes, l'historien Henri Michel fut un laboureur. Pendant quarante ans, il a défriché le vaste champ de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, tâche d'autant plus ardue qu'il devait tailler dans le maquis touffu de souvenirs collectifs contradictoires, conflictuels et souvent douloureux.

Agrégé, il se destinait avant la guerre à une carrière d'enseignant. Mais l'Occupation éveilla en lui une vocation de chercheur. Proche des milieux de la Résistance socialiste dans le Var, il se consacra, après la Libération, à l'édification d'une histoire de la clandestinité, point de départ d'une œuvre prolixe et diverse. En 1947, il est nommé secrétaire de la Commission d'histoire de l'Occupation et de la Libération de la France, créée en novembre 1944. La C.H.O.L.F. fut l'embryon du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale, créé en 1951, et dont Henri Michel deviendra très vite l'organisateur actif pendant près de trente ans, d'abord comme secrétaire général puis avec rang de directeur de recherche au C.N.R.S. Composé d'une équipe efficace et discrète, étoffé d'un réseau original de correspondants départementaux, le C.H.G.M. a fédéré toutes les énergies, lancé la plupart des grandes enquêtes sur l'histoire de la France occupée, contribué à réunir quantité de sources et témoignages indispensables. Soucieux de la réputation des historiens français et de la nécessaire diffusion de leurs recherches, Henri Michel a mis sur pied la Revue d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale, et présidé (de 1970 à 1985) le comité international d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale, dont il fut l'un des principaux instigateurs. Grâce à ces structures d'accueil, des liens très solides ont été tissés avec la communauté scientifique internationale.

En parallèle, ses travaux personnels (une trentaine de livres) ont connu plusieurs phases, assez représentatives de l'évolution des mentalités collectives. De 1950 à 1966, il se penche presque exclusivement sur l'histoire de la Résistance fran [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., Institut d'histoire du temps présent

Classification

Les derniers événements

France. Attaque meurtrière à Marseille. 1er-10 octobre 2017

, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb limoge le préfet du Rhône Henri-Michel Comet, se fondant sur le rapport de l’Inspection générale de l’administration relatif aux conditions de remise en liberté d’Ahmed Hanachi à Lyon, fin septembre, qui relève des « dysfonctionnements » dans la procédure suivie. […] Lire la suite

France. Mise en examen de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt. 21-28 mars 2013

Le 21, le juge Jean-Michel Gentil, un des trois magistrats qui instruisent l'affaire Bettencourt au tribunal de Bordeaux, met en examen Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse sur la personne de Liliane Bettencourt. L'ancien président de la République est soupçonné d'avoir reçu des sommes d'argent […] Lire la suite

France. Remise du rapport sur le grand emprunt national. 19 novembre 2009

Le 19, les coprésidents de la Commission sur l'emprunt national, Alain Juppé et Michel Rocard, remettent leur rapport au président Sarkozy. Ils préconisent que l'État investisse 35 milliards d'euros, et non 100 milliards comme le souhaitait le conseiller spécial de l'Élysée Henri Guaino, dans sept […] Lire la suite

France. Important remaniement ministériel. 23 juin 2009

et Hubert Falco secrétaire d'État à la Défense. Parmi les entrants, Frédéric Mitterrand est nommé ministre de la Culture, Michel Mercier ministre de l'Aménagement du territoire, Christian Estrosi ministre de l'Industrie, Henri de Raincourt ministre auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement; Marie-Luce Penchard devient secrétaire d'État à l'Outre-mer et Benoist Apparu secrétaire d'État au Logement. […] Lire la suite

France. Jugement de l'affaire Urba-Sagès-B.L.E. 15 mai 1995

) pour le Parti communiste. L'information judiciaire concernant cette affaire avait été ouverte en avril 1991. Seul Michel Reyt, ancien P.-D.G. de la Sagès, qui est accusé d'enrichissement personnel, est condamné à une peine de prison ferme, six mois sur un total d'un an. Henri Emmanuelli, trésorier […] Lire la suite

Pour citer l’article

Henry ROUSSO, « MICHEL HENRI - (1907-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-michel/