HAWORTH sir WALTER NORMAN (1883-1950)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste anglais, né à Chorley (Lancashire) et mort à Birmingham, lauréat, avec le Suisse Paul Karrer, du prix Nobel de chimie, en 1937, pour son travail sur la détermination des structures chimiques des hydrates de carbone et de la vitamine C, Walter Norman Haworth entra à l'université de Saint Andrews en 1912. À Fife, il travailla, avec les chimistes britanniques sir James Irvine et Thomas Purdie, à l'étude des hydrates de carbone (sucres, amidon, cellulose). Ils découvrirent que les sucres présentaient un arrangement cyclique de leurs atomes de carbone plutôt qu'une structure linéaire ; ces formules cycliques portent désormais le nom de formules de Haworth.

Walter Haworth

Walter Haworth

photographie

Le chimiste britannique Walter Norman Haworth (1883-1950) obtint le prix Nobel de chimie en 1937 pour sa synthèse de la vitamine C. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

En 1925, Haworth devint directeur du département de chimie de l'université de Birmingham, où il se tourna vers l'étude de la vitamine C, qui a une structure similaire à celle des sucres simples. En 1934, avec le chimiste britannique sir Edmund Hirst, il réussit à synthétiser cette vitamine, la première à être produite artificiellement. Cette réalisation non seulement constitua une contribution à la chimie organique, mais aussi rendit possible la production à bon marché de la vitamine C (ou acide ascorbique, comme l'appelait Haworth) pour des usages médicaux.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HAWORTH sir WALTER NORMAN - (1883-1950) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/haworth-sir-walter-norman/