HASTINGS JOHN WOODLAND dit WOODY (1927-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le biochimiste américain Woody Hastings a posé les bases moléculaire et génétique d’une nouvelle discipline, la photobiologie, en étudiant la production de lumière (luminescence) par des bactéries et des protistes. Il a pu ainsi identifier un mécanisme nouveau de contrôle de l’activité des gènes appelé quorum sensing, qui permet la coordination de la production de substances ou de mouvements au sein de populations de cellules isolées, bactéries mais également cellules eucaryotes. Ce mécanisme constitue une sorte d’horloge biologique interne à une population. Il est également à l’œuvre dans la production brutale de toxines bactériennes lors d’une infection.

John Woodland (dit Woody) Hastings naît le 24 mars 1927 à Salisbury (Maryland). Pendant ses études de biologie à l’université de Princeton (dont il reçoit un doctorat en 1951), il travaille avec E. Newton Harvey, un leader en matière de recherche sur la bioluminescence. En 1955, il collabore avec Beatrice Sweeney, qui étudie un protiste unicellulaire luminescent de la famille des Dinoflagellés, et montre l’existence d’horloges biologiques internes responsables du cycle de luminescence du plancton (à l’origine du phénomène appelé milky seas). Il s’agit de la première des nombreuses contributions de Woody Hastings au domaine des rythmes biologiques. Après avoir occupé des postes à l’université Northwestern, à Evanston, dans l’Illinois (1953-1957), puis à l’université de l’Illinois (1957-1966), il enseigne (à partir de 1966) à l’université Harvard, qu’il ne quittera plus et dont il est nommé professeur émérite en 2011. Il est également longtemps affilié au laboratoire de biologie marine à Woods Hole, dans le Massachusetts et est co-auteur de l’ouvrage Bioluminescence : Living Lights, Lights for Living (2013). En dépit de l’importance de ses contributions à la physiologie des populations de micro-organismes, il est élu tardivement à l’Académie nationale des sciences en 2003. Il meurt le 6 août 2014 à Lexington, dans le Massachusetts.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HASTINGS JOHN WOODLAND dit WOODY - (1927-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hastings-john-woodland-dit-woody/