ESTOUTEVILLE GUILLAUME D' (1403 env.-1483)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Prélat français. Fils de Jean, seigneur d'Estouteville, et de Marguerite d'Harcourt, Guillaume d'Estouteville fut licencié en droit canonique en 1435. Evêque d'Angers en 1439, il ne put prendre possession de ce siège, auquel l'avait nommé le pape Eugène IV au mépris d'une élection faite canoniquement par le chapitre ; il résigna finalement son évêché en 1447. Cardinal du titre de Saint-Martin-au-Mont en 1439, Guillaume d'Estouteville reçut successivement un grand nombre de commendes, notamment celle de l'archevêché de Rouen (1453). Camerlingue en 1440, il fut cardinal-évêque de Porto en 1459 et devint en 1461 doyen du Sacré-Collège et évêque d'Ostie.

La carrière de Guillaume d'Estouteville s'est, pour la plus grande part, déroulée à la curie romaine. C'est à Rome (Sainte-Marie-Majeure), de même qu'à Ostie et Velletri, qu'il manifesta de la manière la plus brillante son goût pour les constructions, pour les arts et pour le faste. Il fit, cependant, bénéficier la cathédrale de Rouen de ses générosités, en particulier au cours du séjour qu'il fit dans son archevêché en 1454. Mécène éclairé, il joua un rôle non négligeable dans les relations intellectuelles entre la France et l'Italie au temps des premiers humanistes.

Le pape Nicolas V l'envoya en France, en 1451, comme légat chargé de négociations politiques qui n'aboutirent à rien, puisque le pape souhaitait l'abrogation de la pragmatique sanction rendue par Charles VII en 1438. Mais le légat avait, en outre, mission de réformer diverses institutions ecclésiastiques du royaume, et en premier lieu l'Université de Paris, où de fâcheuses pratiques s'étaient introduites dans la vie universitaire et dans le cycle même des études à la faveur du demi-siècle de troubles que venait de vivre la capitale. La réforme d'Estouteville ne fut que la mise en application de dispositions empruntées le plus souvent aux statuts du xive siècle, mais il parvint ainsi à un assainissement que le roi n'avait pu réaliser, gêné par les privilèges de l'Université.

Le cardinal d'Estouteville fut mêlé aux principaux événements de la vie romaine pendant un demi-siècle.

—  Jean FAVIER

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification

Autres références

«  ESTOUTEVILLE GUILLAUME D' (1403 env.-1483)  » est également traité dans :

JEANNE D'ARC (1412-1431)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 4 336 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les procès »  : […] Jeanne échoua dans une tentative d'évasion du château de Beaulieu-en-Vermandois, elle se jeta du haut d'une tour, ce qui lui fut reproché à son procès comme une tentative de suicide. Dès le 26 mai, l'Université de Paris avait réclamé qu'elle fût jugée comme hérétique par le tribunal de l' Inquisition. Ce corps, représentant suprême en France de la culture et des préjugés savants et de la collabora […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean FAVIER, « ESTOUTEVILLE GUILLAUME D' (1403 env.-1483) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-d-estouteville/