GRAND PANDA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ours noir et blanc très particulier, symbole de la préservation de la nature, vivant uniquement dans les forêts de bambous (1 500 à 3 000 mètres d'altitude) du centre de la Chine (provinces de Shanxi, Gansu et Sichuan). Classe : Mammifères ; ordre : Carnivores ; sous-ordre : Fissipèdes ; famille : Ursidés. Effectifs : 900 à 1 000 environ.

Le grand panda (Ailuropoda melanoleuca) est caractérisé par un corps massif, une tête et des oreilles rondes, une démarche plantigrade. Son pelage court, fourni et imperméable, est contrasté : ses membres sont noirs, son corps et sa tête blancs à l'exception du pourtour des yeux et des oreilles qui sont noirs. Ses pattes antérieures sont munies d'un sixième doigt, mobile et opposable aux cinq autres, qui lui permet de saisir les tiges de bambou. Il mesure 80 centimètres au garrot, de 1,30 à 1,50 mètre de longueur et pèse entre 80 et 160 kilogrammes, le mâle étant plus lourd. Son espérance de vie est de l'ordre de vingt-cinq à trente ans.

Grand panda

Grand panda

photographie

Le grand panda. L'espèce est en voie d'extinction en raison de sa spécialisation alimentaire, le bambou. 

Crédits : Keren Su/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Conduit par l'évolution à un régime herbivore, ses quarante dents sont adaptées au broyage des tiges et des feuilles de bambou qu'il consomme en grande abondance tout au long de la journée. Il mange en effet l'équivalent de plus de 40 p. 100 de son poids par jour. Il diversifie parfois son repas avec des plantes sauvages (gentiane, iris) voire des rongeurs ou des poissons.

Solitaire et essentiellement diurne, le grand panda vit sur un territoire d'environ 5 kilomètres carrés. Peu communicatif, il émet quelques rares vocalisations, n'a aucune mimique particulière (son faciès étant d'ailleurs peu expressif) et marque son territoire grâce à ses deux glandes anales.

Mâles et femelles se rencontrent au printemps ; ils restent ensemble deux jours environ pendant lesquels les accouplements sont nombreux. La gestation dure cinq mois (dont trois mois de nidation différée). De un à trois petits naissent dans un arbre creux, aveugles, couverts de poils très fins et minuscules (100 grammes). En général, un seul survit ; il sera allaité pendant six mois et sevré vers l'âge d'un an. Il restera près de sa mère jusqu'à l'âge de dix-huit mois.

Dépendant des forêts de bambous qui disparaissent naturellement ou artificiellement, le grand panda est une espèce en voie d'extinction. Extrêmement protégé dans son habitat, il est présent dans quelques parcs zoologiques.

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  GRAND PANDA  » est également traité dans :

CARNIVORES MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Géraldine VÉRON
  •  • 7 471 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Famille des Ursidae »  : […] Cette famille comprend les ours et le grand panda. Les ours vivent en Eurasie, en Amérique du Nord et du Sud, ainsi qu'en Afrique du Nord. Les espèces actuelles sont regroupées dans deux sous-familles : les Ursinae ou ursinés (genres Helarctos , Melursus , Tremarctos , Ursus ) et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnivores/#i_85497

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « GRAND PANDA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-panda/