GRAAL THÉÂTRE (F. Delay et J. Roubaud)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Ici, en écrivant que Blaise a écrit le mot fin, aujourd'hui 19 mars de l'an 2004, nous Florence Delay et Jacques Roubaud, scribes de langue française, achevons notre livre Graal Théâtre. Il contient tout ce qu'il doit contenir et nul après nous ne pourra y ajouter ou retrancher sans mentir. » Blaise de Northombrelande à qui Merlin aurait dicté la « matière de Bretagne », qui nourrit aussi bien l'œuvre de Chrétien de Troyes que le cycle du Lancelot-Graal, chef-d'œuvre du roman en prose du xiiie siècle, est bien évidemment le prête-nom de ces deux écrivains qui se lançaient il y a près de trente ans dans cette vaste entreprise. Six des dix pièces qui composent le cycle avaient déjà paru en 1977 et en 1981. Le présent volume réunit l'ensemble revu et terminé avec les quatre dernières pièces (Gallimard, Paris, 2005).

Le départ de ce projet fut la « passion de Florence [Delay] pour le théâtre », explique Jacques Roubaud, rappelant qu'elle fut l'assistante de Jean Vilar, puis de Georges Wilson au T.N.P. et à Avignon. Il trouve aussi son origine dans cet événement théâtral que fut, en 1970, le Roland furieux de l'Arioste monté dans les Halles de Baltard par Luca Ronconi. À la même époque, Jacques Roubaud, après s'être consacré à la lecture des troubadours passe à celle de Chrétien de Troyes et au Lancelot en prose. Il y découvre que « le roman est la manifestation romanesque du trobar », la poésie des troubadours. Il adapte cet axiome de Pauphilet pour qui le « le graal est la manifestation romanesque de Dieu ». De là est née l'idée d'un cycle théâtral reposant sur la reprise d'un imaginaire médiéval ayant échappé au classicisme, le tout écrit « modernement ».

Avec deux écrivains comme Jacques Roubaud et Florence Delay, les principes d'écriture ont été longuement médités. L'oralité d'abord, qui est la finalité même de ces textes, a été éprouvée, polie avant passage à l'écrit. Quant au matériau, ses sources multiples se trouvent dans les différentes versions du roman arthurien, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Didier WAGNEUR, « GRAAL THÉÂTRE (F. Delay et J. Roubaud) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/graal-theatre/