BÜRGER GOTTFRIED AUGUST (1747-1794)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né près de Halberstadt dans le Harz, fils de pasteur, Gottfried August Bürger étudie d'abord la théologie avant de se tourner vers le droit. À Göttingen, il fréquente les membres du Göttinger Hain, cercle d'écrivains auquel appartient Voss, traducteur célèbre de L'Iliade et de L'Odyssée. Bürger s'essaye, lui aussi, dans cette voie. Il diffuse en Allemagne sa version des Aventures du baron de Münchhausen (1786), publiées peu auparavant en Angleterre, et sa traduction de Macbeth (1783) ne manque pas d'intérêt. Ayant abandonné son poste de bailli, il prend la direction de l'Almanach des Muses ; dès lors sa situation financière et sa situation personnelle vont s'assombrissant. Il épouse Dorette Leonhart, erreur tragique puisqu'il aime la sœur de celle-ci, la « Molly » de ses poèmes d'amour. À la mort de Dorette, il trouve auprès d'elle un court bonheur : héroïne de l'Élégie (1776), elle sera aussi La Petite Fleur enchantée (Das Blümchen Wunderhold, 1789). Le troisième mariage de Bürger s'achève en catastrophe : beaucoup plus jeune que lui, sa femme le trompe. Miné par la tuberculose, accablé par la critique sévère que Schiller fait de lui lors de l'édition de ses poèmes (1791), Bürger se pend.

À l'automne de 1773 ont été publiées les trente-deux strophes de Lénore dans l'Almanach des Muses. Avec Lénore, un genre nouveau accède à la scène littéraire. La ballade, il est vrai, a toujours existé : les recueils des romantiques anglais et allemands en fournissent la preuve. Tout en respectant la forme traditionnelle (strophe de huit vers et refrain), les sujets et surtout le ton du genre, Bürger arrache la ballade aux hasards de l'anonymat et en fait la création d'un auteur unique.

L'action de Lénore se déroule en 1763, après la paix de Hubertusburg. Lénore assiste au retour des troupes. Ne voyant pas son fiancé, elle doute d'abord de sa fidélité. Sa mère, qui cherche à la consoler en conjurant justice et grâce divines, s'attire un discours véhément. Devant les exhortations maternelles, la douleur de Lénore ne fait que croître. Vient le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BÜRGER GOTTFRIED AUGUST (1747-1794)  » est également traité dans :

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 144 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le préromantisme »  : […] Depuis 1900 environ, les historiens littéraires ont inventé la qualification de préromantique pour désigner les pionniers qui, dès le milieu du xviii e  siècle, mécontents de l'intellectualité parfois sèche qu'ils trouvaient autour d'eux, avaient déjà quelques pressentiments d'un climat nouveau de sensibilité et voulaient l'exprimer dans la littéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/#i_1082

Pour citer l’article

Lore de CHAMBURE, « BÜRGER GOTTFRIED AUGUST - (1747-1794) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gottfried-august-burger/