FIORELLI GIUSEPPE (1823-1896)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'archéologue italien Giuseppe Fiorelli mena à Pompéi des fouilles systématiques qui permirent de préserver dans un état aussi intact que possible une grande partie de la ville antique et contribuèrent considérablement à la mise au point de méthodes de fouille modernes.

Né le 8 1823 à Naples, Giuseppe Fiorelli achève son premier chantier à Pompéi en 1848. Devenu professeur d'archéologie à l'université de Naples puis directeur des fouilles à Pompéi en 1860, il donne le premier un caractère scientifique aux excavations. Il met en effet en place une méticuleuse méthode d'analyse des strates archéologiques, fondée sur l'observation, la consignation des données, la conservation (qui passe notamment par la construction d'un musée) et la diffusion de comptes rendus. Il étudie plus particulièrement les matériaux et les méthodes de construction utilisés à Pompéi, mais demeure célèbre pour ses moulages des corps recouverts par la cendre. Une fois solidifiée, celle-ci avait conservé l'empreinte des corps décomposés, formant une cavité dans laquelle l'archéologue a l'idée de couler du plâtre pour obtenir une représentation exacte du corps enseveli. Le nettoyage des rues fait apparaître un plan de la cité. Giuseppe Fiorelli divise alors la ville en neuf régions, sous-divisées en blocs de maisons ou insulae et en numéros de propriétés (maison ou boutique).

À la suite de ces fouilles, Giuseppe Fiorelli publie, entre autres ouvrages, Descrizione di Pompei (1875). Il est nommé directeur du Musée national de Naples en 1863 avant de devenir directeur général des Antiquités nationales italiennes en 1875, un poste qu'il conservera jusqu'à sa mort, le 28 janvier 1896, à Naples.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  FIORELLI GIUSEPPE (1823-1896)  » est également traité dans :

POMPÉI

  • Écrit par 
  • Hélène DESSALES
  •  • 3 797 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « De la découverte de Pompéi à sa préservation »  : […] L'histoire de Pompéi ne s'est pas arrêtée à l'éruption du Vésuve. Immédiatement après l'événement, l'empereur Titus organise les premiers secours pour les zones d'habitat touchées par le Vésuve, en nommant deux dignitaires chargés de leur organisation, les curatores restituendae Campaniae […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompei/#i_54657

Pour citer l’article

« FIORELLI GIUSEPPE - (1823-1896) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-fiorelli/