MAUERMAYER GISELA (1913-1995)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Allemande Gisela Mauermayer, médaillée d'or au lancer du disque lors des jeux Olympiques de Berlin en 1936, fut présentée par le régime nazi comme l'idéal féminin de la race aryenne.

Née le 24 novembre 1913 à Munich, Gisela Mauermayer dispute ses premières compétitions d'athlétisme à l'âge de treize ans. Dès 1930, elle réalise des performances de niveau mondial. Elle gagne quatre ans plus tard le premier pentathlon féminin durant les derniers Jeux mondiaux féminins et, toujours en 1934, bat le record du monde du lancer du poids (14,38 m). Elle figure aussi parmi les meilleures lanceuses de disque : en 1935-1936, elle établit huit records du monde successifs (dont le premier se situe à 44,34 m) ; trois semaines avant le début des Jeux de Berlin, elle réalise le meilleur lancer de sa carrière (48,31 m) lors des Championnats d'Allemagne.

Cette grande blonde (1,83 mètre) incarne à merveille la vision nazie de la beauté aryenne. Aux Jeux de Berlin, elle remporte le lancer du disque (47,63 m) sous le regard d'Adolf Hitler et exécute le salut nazi sur le podium. Deux ans plus tard, aux Championnats d'Europe de Vienne, elle gagne le concours de lancer du disque (44,80 m) et se classe deuxième du concours de lancer du poids (13,27 m). Toujours en 1938, elle établit au pentathlon un record du monde qui tiendra neuf ans : elle totalise 4 391 points (13,07 m au poids, 5,62 m en longueur, 12,4 s au 80 mètres haies, 1,56 m en hauteur, 36,90 m au javelot).

Après la Seconde Guerre mondiale, Gisela Mauermayer perd son poste d'enseignante en raison de son affiliation passée au parti nazi. Elle doit modifier son orientation professionnelle et devient bibliothécaire. Gisela Mauermayer s'éteint le 9 janvier 1995 à Munich.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MAUERMAYER GISELA - (1913-1995) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gisela-mauermayer/