PEELE GEORGE (1556-1596)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après avoir reçu une bonne éducation, George Peele est d'abord poète de cour, puis il s'essaie à de nombreuses formes d'art théâtral : pastorale, drame historique, mélodrame, tragédie, théâtre populaire, « pageant ».

En 1583, Peele se joint à un groupe d'oxoniens des proches faubourgs de Londres et commence à faire divers essais de versification. De cette association avec ceux que l'on appelait les beaux esprits de l'université naissent un poème en vers non rimés à la louange du poète Thomas Watson et deux poésies pastorales à sujet mythologique : Le Jugement de Pâris (The Arraignment of Paris, 1584) avec lequel il débute à la scène, et La Chasse de Cupidon (The Hunting of Cupid, 1591). Puis il produit une série de spectacles pour la ville, dont seule La Descente d'Astrée (Descensus Astraeae, 1591) nous a été conservée.

Parmi les nombreuses pièces de théâtre à la composition desquelles il a dû participer, quatre peuvent lui être attribuées avec certitude : Édouard Ier (Edward Ist, 1593), La Bataille d'Alcazar (The Battle of Alcazar, 1594), Conte de bonne femme (The Old Wives' Tale, 1595) et Amour du roi David et de la belle Bethsabée (The Love of King David and Fair Bethsabe, 1599). Cette dernière œuvre est la plus curieuse : le sujet tient de l'ancien théâtre religieux, mais l'esprit qui l'anime est neuf ; plus de merveilleux, mais une mise en scène littérale de la Bible.

Dans l'ensemble, les pièces de Peele sont peu construites ; son style est plus descriptif et précieux que dramatique.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  PEELE GEORGE (1556-1596)  » est également traité dans :

ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 10 629 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les « university wits » »  : […] On désigne sous ce terme un groupe d'écrivains, dramaturges, conteurs et pamphlétaires, issus des universités, qui mirent leur culture au service de l'art populaire du théâtre au lieu de se faire prêtres ou professeurs. Ces intellectuels, ardemment désireux d'accroître le prestige de la poésie et de propager leurs idées, furent les protagonistes d'un théâtre d'avant-garde et donnèrent en quelque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-elisabethain/#i_6117

Pour citer l’article

« PEELE GEORGE - (1556-1596) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-peele/