MARTIN GEORGE (1948- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur de fantasy américain, George R. R. Martin est surtout connu pour le cycle A Song of Ice and Fire (écrit à partir de 1996, traduit en français sous le titre Le Trône de fer), une sanglante saga qui oppose plusieurs factions en lutte pour le contrôle d'un royaume imaginaire.

George Raymond Richard Martin (de son vrai nom George Raymond Martin) naît le 20 septembre 1948, à Bayonne (New Jersey). Il étudie à la Northwestern University, où il obtient une licence (1970), puis une maîtrise (1971) en journalisme. Fan de science-fiction et de fantasy depuis son enfance, il fait paraître sa première nouvelle en 1971. Objecteur de conscience pendant la guerre du Vietnam, il effectue un service civil bénévole auprès d'une association d'assistance judiciaire à Chicago. Il gagne alors sa vie en organisant parallèlement des tournois d'échecs et en écrivant de courtes fictions. Il se rend par ailleurs régulièrement à des salons de science-fiction et de fantasy. George Martin remporte en 1974 le prix Hugo, décerné à des auteurs de ces deux genres, pour son court roman de science-fiction A Song for Lya (Chanson pour Lya). Deux ans plus tard, il accepte un poste au Clarke College de Dubuque (Iowa), où il enseigne le journalisme.

En 1977, il publie son premier long ouvrage de fiction, Dying of the Light (L'Agonie de la lumière), un roman qui se déroule, le temps d'un festival, sur une planète à l'abandon. Deux ans plus tard, il s'installe à Santa Fe (Nouveau-Mexique) pour se consacrer à plein temps à l'écriture. Il reçoit le prix Hugo et le prix Nebula, lui aussi attribué à des auteurs de science-fiction et de fantasy, pour sa nouvelle Sandkings (1981, Les Rois des sables). Cette année-là, il fait également paraître Windhaven (coécrit avec Lisa Tuttle, paru en France sous le titre Elle qui chevauche les tempêtes, puis réédité sous celui de Windhaven), où il brosse le portrait d'une enfant qui acquiert le pouvoir de voler. Sa carrière littéraire se poursuit avec deux romans : l'histoire de vamp [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Richard PALLARDY, « MARTIN GEORGE (1948- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-martin-1948/