FARQUHAR GEORGE (1678-1707)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On a dit parfois de George Farquhar qu'il a contribué à la disparition de la « comédie de la Restauration », en substituant à la manière spirituelle par laquelle les conflits amoureux étaient illustrés, un style plus sensuel : en réalité, il se met en accord avec le goût de son temps qui s'oriente vers le sentimentalisme. Fils d'un clergyman, Farquhar entra à Trinity College, mais se fit acteur au Smock Alley Theatre à Dublin. Durant une représentation de L'Empereur des Indes (Indian Emperor) de Dryden, il ne sut pas distinguer un fleuret moucheté d'une rapière de combat, et blessa gravement un acteur. À la suite de cet accident, il cessa de jouer.

Il décida d'aller à Londres et se mit à écrire des comédies. Sa première pièce, L'Amour dans une bouteille (Love and a Bottle), fut bien accueillie au Drury Lane Theatre de Londres en 1699. La même année, il donna Le Couple fidèle (The Constant Couple). Une suite de cette pièce, Sir Harry Wildair, fut jouée en 1701. Entre 1702 et 1704, il écrivit L'Inconstant (The Inconstant), adapté de La Chasse à l'oie sauvage (The Wild Goose Chase) de John Fletcher, Les Jumeaux rivaux (The Twin Rivals) et La Diligence (The Stage Coach), une farce traduite du français. Le Sergent recruteur (The Recruiting Officer), en 1706, et Le Stratagème des petits-maîtres (The Beaux' Stratagem), l'année suivante, représentent le véritable apport de Farquhar au théâtre anglais. Dans ces pièces, son verbe a une vigueur et ses personnages une chaleur qui évoquent le théâtre élisabéthain. Il termina Le Stratagème des petits-maîtres sur son lit de mort, et rendit l'âme quelques jours après son succès sur la scène du théâtre Haymarket à Londres.

—  Alain LABROUSSE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain LABROUSSE, « FARQUHAR GEORGE - (1678-1707) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-farquhar/