BANCROFT GEORGE (1800-1891)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien et homme politique américain né le 3 octobre 1800 à Worcester (Massachusetts), mort le 17 janvier 1891 à Washington.

Après des études supérieures à Harvard et dans plusieurs universités allemandes, George Bancroft tourne le dos à une carrière universitaire pour faire ses premières armes dans l'enseignement primaire à Round Hall, l'école de garçons qu'il a ouverte à Northampton dans le Massachusetts, pendant huit ans (1823-1831). Il entre ensuite en politique, soutenant les démocrates et adoptant une position antimaçonnique. Grâce à ses amitiés politiques, il obtient un poste aux douanes du port de Boston en 1838, est nommé secrétaire à la Marine en 1845 et ambassadeur à Londres de 1846 à 1849. Bien qu'il soit anti-esclavagiste, George Bancroft rompt dans les années 1850 avec les démocrates sur cette question et apporte son soutien au Parti républicain. Ce revirement lui vaut d'être nommé ambassadeur en Prusse (1867-1871) et dans l'Empire allemand (1871-1874), où il se lie à la communauté intellectuelle.

Bancroft se consacre à la recherche et à l'écriture lorsque ses obligations politiques lui en laissent le temps. Ainsi la composition de son Histoire des États-Unis en dix volumes s'étale-t-elle sur quarante ans (1834-1874). Alors que la plupart de ses prédécesseurs étaient des chroniqueurs de l'histoire de l'État ou de la révolution américaine, George Bancroft est le premier à adopter une approche globale du passé, depuis les débuts coloniaux jusqu'à l'accession du pays à l'indépendance. Influencé par l'école historique allemande, il adopte une approche philosophique de son sujet et plie celui-ci à sa vision préconçue du système politique et social américain qui, selon lui, représente l'aboutissement de la quête de l'État parfait. Comme il accorde une grande importance à l'utilisation de sources originales, il amasse une collection imposante de documents et embauche des assistants pour la traduction de documents provenant de fonds d'archives européens.

De nombreux critiques esti [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification


Autres références

«  BANCROFT GEORGE (1800-1891)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 40 197 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « George Bancroft et le progrès des Lumières : 1834-1874 »  : […] L'empreinte puritaine sur l'historiographie américaine survivra à l'éclipse du monde puritain. D'abord parce que, si l'écriture de l'histoire passera au cours du xviii e siècle des pasteurs aux patriciens, Boston en restera le haut lieu jusqu'à la fin du xix e , avec Bancroft, Parkman, mais aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-litterature/#i_90589

Pour citer l’article

« BANCROFT GEORGE - (1800-1891) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-bancroft/